Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Pierre Adovèlandé comme Séfou Fagbohoun

Le gouvernement du changement serait en train de préparer une nouvelle cellule à Pierre Simon Adovèlandé à la prison civile de Cotonou. Après sa libération sous caution par la Cour suprême, Me Sadikou Alao s’affaire pour le rejeter derrière les barreaux de la maison carcérale de Cotonou. C’est à croire qu’il fait peur au pouvoir en place comme ce fut le cas de l’honorable Séfou Fagbohoun dans un passé récent. Plusieurs fois, sa libération aussi a été contestée. Il a été sauvé par sa maladie qui l’a conduit directement dans un hôpital français à Paris. Revenir au pays lui était difficile après sa guérison. Mais il a fini par retrouver le chemin d’Adja-Ouèrè après les interventions de plusieurs personnalités de la sous-région. Le cas d’Adovèlandé est donc similaire à celui de Fagbohoun qui a vécu la croix et la bannière à la prison civile de Cotonou. La différence serait peut-être que le second a été candidat aux élections législatives depuis les geôles. Et si le premier veut totalement ressembler à Séfou Fagbohoun, il lui faudra être candidat à l’élection présidentielle de 2011 si éventuellement il retournait en prison, ce que nous ne souhaitons pas.

8-11-2010, Léandre ADOMOU

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :