Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Fête de la tabaski au Bénin: Boni Yayi chôme trois jours de travail dans l’espoir d’arracher l’électorat de ABT

(Si le ridicule pouvait tuer !)

On aura tout vu, après tous ses tâtonnements, le gouvernement Yayi vient de nous offrir encore du ridicule à constipation. Dans une économie qui souffre, comment imaginer qu’un économiste puisse chômer trois jours successivement pour une seule fête ? Nous n’avons rien contre les frères musulmans pour qui d’ailleurs nous avons assez d’admiration et de respect. Lundi : journée continue; Mardi : journée chômée ; Mercredi : journée chômée ; voilà le désastre auquel on assiste à la triste fin de mandat du système des change-menteurs au Bénin. Il a suffit que le président de la BOAD se soit retrouvé dans son pays pour la célébration en pompe de cette fête, pour que tout un système perde la boussole. Oui ; il avait bien et très bien célébré cette fête aux cotés de ses frères musulmans. De Cotonou à Porto Novo, du Borgou à l’Atakora, aucun lieu n’est épargné.

Abdoulaye Bio Tchané a assisté véritablement ses sympathisants, amis et frères qui portent ou non sa vision de développement pour ce pays. La jeunesse béninoise, particulièrement musulmane, a bénéficié d’un concert géant aux couleurs de ABT. Il a fallu cette démonstration des amis de ABT pour que les conseillers de Yayi lui demandent de déclarer chômée et payée encore la journée de Mercredi. Si le ridicule pouvait tuer ! l’économiste Yayi Boni ne connaît plus l’Etat financier du pays ? Ces pratiques d’amateurisme au sommet de l’état confirment pour une énième fois que le conducteur n’a pas son permis de conduire. Il conduit impuissamment tout le peuple au gouffre.  Il tire sa conduite des réactions et  actions de ses challengers. Il marche quand l’UN marche, il rencontre la presse quand l’UN rencontre la presse, il descend au Nord quand ABT descend au Nord, bref, il est devenu une marionnette dont les commandes sont aux mains de ses challengers. Pas de plan d’action pour la reconquête du pouvoir. Tout ceci s’explique par le manque ou même l’absence totale des ressources humaines de qualité à ses cotés.

Espérons bien que bientôt le peuple lui arrachera le volant avant que le pire ne se produise.

Réalisé par Ilarion KINGNON DP : de DEFI-INFO

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :