Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

BENIN : Signature de protocole d’accord entre l’« Un » entre le Mds et Pdps : Edmond Agoua et Sacca Fikara soutiennent Houngbédji

« L’artillerie « mise en place par l’ensemble politique Union fait la Nation (« Un ») pour participer aux joutes électorales de mars 2011, s’agrandit et se consolide. Il a en effet signé hier, jeudi 23 décembre 2010 à son siège à Cotonou, des protocoles d’accord avec deux partis politiques : le Mouvement pour la démocratie et la solidarité (Mds) du député Sacca Fikara et le Parti pour la démocratie et le progrès social (Pdps) de l’honorable Edmond Agoua.

Tour à tour, les deux formations politiques ont à travers une cérémonie fort simple, adhéré aux idéaux de l’Union et pris l’engagement de soutenir la candidature de Me Adrien Houngbédji en mars 2011. Pour Sacca Fikara, il est temps de se réunir pour mener un combat commun car, pendant longtemps, les énergies ont été dispersées. L’heure a aussi sonné, à l’en croire, de mettre fin aux difficultés sociopolitiques auxquelles sont confrontées les populations depuis l’avènement du régime du Changement. « Les libertés publiques sont constamment violées, il est temps qu’on y mette fin », a-t-il déclaré justifiant ainsi son entrée dans l’« Un » en présence de la forte équipe de l’Union composée du président Bruno Amoussou, du coordonateur général, Antoine Kolawolé Idji, des députés Augustin Ahouanvoébla, Eric Houndété et du chargé de la communication, Moukaram Badarou.

Le président du Pdps, Edmond Agoua a quant à lui, confié que son parti renforcé par les mouvements Mru-Tonignon, Bep et le Fpds s’inscrit dans la même ligne d’action que l’« Un » pour le combat qui assure aux populations de meilleures conditions de vie et de travail ». Pour le député qui était accompagné hier, de ses militants, cette option a été faite pour se débarrasser du régime du Changement qui a porté un coup dur aux libertés publiques durant les cinq dernières années. « Les actions de ce régime sont caractérisées par la négation de l’homme, les violations des droits de l’homme, la désacralisation de nos cultes et la banalisation de nos institutions », a-t-il laissé entendre avant de préciser qu’il s’engage avec le Pdps à intégrer l’Un en signant le protocole d’accord entre les deux entités politiques. Le président de l’« Un », Bruno Amoussou, a pour sa part vanté les qualités des deux députés et de leurs partis politiques. Il a montré la pertinence de leur choix et souligné que l’Union essaie de regrouper les forces politiques de tout le pays afin que chaque Béninois s’identifie à travers elle. « N’ayez pas peur, allez au combat. Il existe des manœuvres mais nous allons les déjouer », a-t-il lancé aux militants du Pdps et du Mds. Avec le ralliement des partis de ces deux députés membres du G13, en attendant d’autres formations politiques qui se sont déjà annoncées, l’« Un » conquiert du terrain et se renforce pour les batailles de 2011.

Allégresse Sassé (Coll)

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :