Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Présidentielle de 2011 : Le programme de société de ABT fait pâlir les yayistes de jalousie

Le discours prononcé par le Président Abdoulaye Bio Tchané lors de sa déclaration de candidature pour la présidentielle de 2011 suscite déjà des commentaires. Comme on pouvait s’y attendre, des gens qui sont en panne d’inspiration pour leur pays après avoir promis de déplacer des montages le juge démagogique voire utopique. Et pourtant avec le projet de société du Président Abdoulaye Bio Tchané, le Bénin peut effectivement se mettre sur la voie du développement durable comme des pays que nous envions aujourd’hui l’ont fait.

Lorsqu’on lit son discours, on remarque tout simplement que le Président Bio Tchané n’exagère en rien. Pour lui, tout ce qu’il faut pour développer le Bénin est au Bénin et on n’a pratiquement rien à aller chercher ailleurs. En s’engageant à dépénaliser par exemple les délits de presse, à libéraliser l’accès aux fréquences radio, à démocratiser l’accès à la télévision et enfin, vulgariser l’accès à l’Internet, en particulier dans les universités, Abdoulaye Bio Tchané est guidé par le souci de rendre effective la démocratie dans notre pays étant entendant que c’est la bonne santé des médias qui constitue le principal baromètre de la démocratie dans un pays. Pour Bio Tchané, les grandes réformes à entreprendre n’occulteront pas le régime politique de type présidentiel consacré par la Constitution du 11 Décembre 1990 puisque l’expérience des pays de la sous région, notamment de notre grand voisin et même la pratique au Bénin ces 20 dernières années, enseigne qu’il est indispensable que chaque partie du territoire national se sente convié à participer à la gestion du pouvoir politique. Le but visé par ces réformes politiques est, selon lui de créer un cadre politique qui libère les initiatives et qui permette l’amélioration des conditions de vie de nos populations. Pour Bio Tchané, la véritable richesse d’un pays n’est donc pas constituée par ses ressources pétrolières ou minières, mais en premier lieu par le savoir et la qualité de travail de ses fils et filles, seuls capables d’exploiter les énormes potentialités de ce pays. C’est sur les concitoyennes et concitoyens qu’il voudrait fonder la dynamique du décollage et de l’essor d’un Bénin, où devra s’instaurer une société plus juste et plus solidaire, afin que nous fassions du prochain cinquantenaire, celui du Bénin. Ce qui amène à dire que le Président Bio Tchané met au cœur de sa stratégie le capital humain. Ce qui semble gêner les détracteurs de Bio Tchané, c’est le fait qu’il se soit engagé dans les cinq prochaines années à mettre en œuvre les reformes légales et économiques nécessaires pour créer deux cent cinquante mille (250.000) emplois, soit environ cinquante mille emplois par an dans différents secteurs d’activités de notre pays et à mettre un budget annuel de 65 milliards à la disposition des 77 communes, indépendamment des projets qui existent. Leur comportement ne devrait étonner personne lorsqu’on sait qu’ils n’ont jamais rien entrepris. Le Président Abdoulaye Bio Tchané qui n’a pas manqué de faire un clin d’œil à nos mamans en promettant de revoir la politique d’octroi du microcrédit au plus pauvre sait de quoi il parle car, il est un homme d’expérience. Ce qui reste à faire, c’est de lui faire confiance.

Cyrille Babatoundé

Publicités

2 réponses à “Présidentielle de 2011 : Le programme de société de ABT fait pâlir les yayistes de jalousie

  1. ren janvier 7, 2011 à 9:29

    rien à cirer, ABT lui meme sait kil nora jamin la chance de gouverner ce pays, ni en 2011 ni jamain et ça il en è convainqu. et surtt aymard di lui d’accélerer le processus de démission à la BOAD.

    • Mariel janvier 7, 2011 à 3:27

      Quel gros connard ce ren

%d blogueurs aiment cette page :