Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

BENIN : Il fait les routes mais voyage en hélicoptère !!!

A s’interroger sur pourquoi le docteur-président ne quitte presque jamais son hélico, et que les somptueux carrosses affectés à son escorte ne servent qu’à le transborder des points de chute de son appareil volant vers les lieux de jamborée, généralement à quelques mètres de distance. Lui dont on dit qu’il a réalisé plus de route que tous ces prédécesseurs depuis 50 ans et est réputé pour être très attaché à ce souci de tout suivre par lui-même sur le terrain préfère finalement les voltiges incommodantes pour les populations survolées en permanence. Renonçant aux délices de rouler confortablement sur les nouveaux milliers de bitume émergents prétendument posés. On pensait qu’il allait se donner le temps et l’opportunité de les tester un peu sur le modèle de cet insolite gestuel du président de la République, dans un exercice de torsion de buste, très acrobatique, afin de toucher de ces doigts l’asphalte surchauffé sur le tronçon Pokè-Kétou avec pour impresario de circonstance, sa très belle ministre du commerce, native du coin, la pimpante Christine Ouinsavi.

Pour sa part, le maire de Ouidah a d’ores et déjà exonéré le docteur-président de la corvée d’une virée par la route dans sa localité. D’abord parce que l’accès est un véritable parcours du combattant. Moins de 40 km de Cotonou parsemé de nids de poule et de crevasse de toute dimension. En 5 années, le maire Séverin Adjovi jure la main sur le cœur n’avoir pas eu le privilège de recevoir, sur son territoire, le moindre mètre linéaire bitumé ou pavé. Ville d’origine de la première dame, elle-même issue d’une prestigieuse famille Chacha de Souza dont les clôtures de la maison ancestrale, très visitée par les touristes, n’a pas reçu la moindre couche de badigeon depuis l’avènement du régime dit du Changement incarné par son époux adoré. Même ostracisme pour toutes les communes situées le long de la dorsale en dégradation chronique, Akassato-Bohicon (Allada, Tori, Toffo, Zogbodomey et Bohicon). On peut multiplier les exclus à l’instar de ceux desservis par Parakou-Djougou, Porto-Novo-Igolo, Porto-Novo-Pobè, Parakou-Bembèrèkè, Ouidah-Lokossa, Banikoara-Kèrou-Natitingou etc…

Où diantre se trouvent donc alors les innombrables ouvrages qui méritent cette campagne à la limite de l’humiliation des anciens présidents qui n’auraient rien fait pratiquement en 50 ans contrairement au messie de Tchaourou qui en 5 ans aurait pulvérisé tous les recors de réalisations ? Deux passages à niveau et un échangeur valent-il la négation des trois splendides ponts sur la lagune de Cotonou, le Palais des congrès, le Centre international des conférences, le Novotel, les monuments du festival culturel Ouidah 92, le stade de l’amitié, la traversée Carrefour Béninoise-Carrefour Godomey, Cotonou-Porto-Novo, Cotonou-Parakou, Cotonou-Porga etc…Ne parlons pas des Pgud qui a permis la réalisation de milliers de kilomètres de pavé dans les villes à statut particulier, et les autres projets d’assainissement des villes secondaires que sont Ouidah, Bohicon, Natitingou ou Lokossa. Des réalisations chiffrées et quantifiées contrairement aux proclamations purement propagandistes enregistrées à la foire-bilan des émergents. Rien que le besoin d’évasion aérienne du docteur-président est un aveu de ce qu’il y a trop de misère, de souffrance, bref de mal vivre dans nos contrées. Il lui faut être toujours plus haut en traversant les localités du pays afin de ne pas se faire rattraper par les complaintes des victimes des faux placeurs amis du régime, la détresse des femmes réduites en insolvabilité après l’octroi des micro-finances clientélistes et démagogiques, la misère des inondées, le calvaire des jeunes chômeurs. Si seulement le docteur-président pouvait entendre tous les jurons qui fusent à chaque passage de son oiseau de fer lorsque ce dernier porte atteinte à l’intimité, à la quiétude des populations voire à la sacralité de certains sanctuaires ancestraux.

Yayi, descends !!!

arimi choubadé http://arimi.freehostia.com

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :