Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Gestion catastrophique des fonds de sponsoring du football béninois : Janvier Yahouédéhou dénonce un scandale qui éclabousse un ministre de Boni Yayi

L’intrépide député Janvier Yahouédéhou qui a été en avant-garde de toutes les dénonciations de scandales sous le régime Kérékou et plus tard sous le Changement, n’a pas abdiqué. Même candidat en lice pour la présidentielle prochaine, l’homme enfourche à nouveau sa trompette de militant chevronné pour la lutte contre la corruption, et dénonce un nouveau scandale financier dans l’arène du football béninois.

C’est à travers une question écrite adressée au gouvernement du Dr Boni Yayi que le député, candidat à la présidentielle, dénonce la gestion des « fonds liés aux contrats de sponsoring comme MTN, JAGO, etc. systématiquement détournés par la mafia qui gère le football béninois et le Ministère des Sports ». L’opposition d’un ministre du gouvernement à se faire entendre par la justice a davantage justifié la démarche du député d’interpeller le ministre des sports actuels à fournir des explications sur le sujet à, la représentation nationale. Lire la question écrite

QUESTION ECRITE

Janvier YAHOUEDEOU Porto-Novo, le 09 Février 2011

Député à l’Assemblée Nationale

QUESTION ECRITE

Au lendemain de la participation du Bénin à la Coupe d’Afrique des Nations en Angola en janvier 2010, le peuple béninois a appris avec désarroi que la participation piteuse de notre pays à cette manifestation a coûté au contribuable plus de 2 milliards de francs Cfa, chiffres décaissés par la Fédération Béninoise de Football et le Ministère des Sports et loisirs. Ce scandale a été étouffé sous prétexte qu’une enquête est en cours.

Il y a quelques semaines, l’opinion publique est encore ébranlée par un autre scandale : Le détournement des fonds de sponsorisation des activités sportives.

En effet, au-delà de la gestion calamiteuse qui a cours à la FBF, les fonds liés aux contrats de sponsoring comme MTN, JAGO, etc. sont systématiquement détournés par la mafia qui gère le football béninois et le Ministère des Sports. Ainsi ces fonds, au lieu d’être versés sur les comptes de la Fédération, sont plutôt virés au profit d’une société du nom de IFAP Sports en France et dont le représentant au Bénin est Mr Vizir Touré qui est l’entraîneur adjoint du SOLEIL Football Club, dont monsieur Moucharaf ANJORIN est le Président d’honneur.

Après une balade en France des fonds virés, 50% du montant reviennent ensuite au Bénin et sont partagés entre le Ministère des Sports et la Fédération.

Le cas des fonds versés liés au contrat de sponsoring par MTN et détournés au titre de la saison 2009-2010 s’élève à plusieurs centaines de millions. Suite à des plaintes de certains opérateurs du milieu, et dans le cadre de l’enquête plusieurs responsables devraient être écoutés. Malheureusement, différentes pressions venant du sommet de l’Etat tentent d’embrouiller les pistes afin d’amener ce scandale à connaître le même sort que le dossier de détournement des FCFA 2 milliards de la CAN 2010. La non audition du Ministre DEGBO Clément est la stratégie trouvée pour étouffer l’affaire. Lorsqu’on se rappelle qu’un Ministre de la République (Armand ZINZINDOHOUE) a subi une garde à vue dans le cadre de l’affaire ICC Services, il y a de quoi se poser des questions.

C’est pourquoi, je voudrais prier monsieur le Ministre en charge des Sports d’expliquer à la Représentation Nationale :

1- Dans un cas de flagrant délit, au nom de quoi le Ministre se refuse t-il a son audition ?

2- L’utilité de la société française IFAP Sports dans ces transactions entre un Sponsor béninois et le football béninois?

3- Pourquoi les fonds versés par les sponsors ne sont t’il pas directement versés sur les comptes de la Fédération ?

4- Sur quels comptes bancaires sont versés les 50% des fonds des sponsors au retour de la France ?

5- A quoi ont servi ces fonds au Ministère des Sports ?

Janvier YAHOUEDEOU

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :