Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Côte d’Ivoire : Fermeture des banques – SGBCI, BICICI: Ouverture au grand public la semaine prochaine

La Banque internationale pour le commerce et l’industrie de Côte d’Ivoire (Bicici) et la Société générale de banque de Côte d’Ivoire (Sgbci) qui sont, depuis jeudi dernier, entrées dans le patrimoine de l’Etat de Côte d’Ivoire à la suite de leur nationalisation décidée par le gouvernement ont, chacune, un nouvel administrateur général par intérim. L’information a été donnée hier par le ministre de l’Economie et des Finances, Désiré Dallo. C’était au cours de sa première conférence de presse qu’il a animée en tant que ministre à son cabinet en fin d’après-midi. Par ces nominations, l’Etat traduit dans les faits, en plus de la possession des locaux, sa pleine autorité sur ces deux établissements de crédit qui ont décidé de fermer au mépris des règles qui régissent la profession bancaire et sans préavis, ni information des épargnants. Outre cette information, le ministre Désiré Dallo a indiqué, concernant ces deux banques nationalisées, que l’état des lieux devant précéder l’ouverture effective de leurs guichets aux épargnants a commencé depuis lundi dernier et devrait se poursuivre jusqu’à la fin de la semaine. Parce que «c’est une opération très délicate. Il faut accéder à des données informatiques afin d’établir exactement pour chaque client la situation du compte en termes de ressources disponibles et d’engagements. Ce qui exige que nous prenions tout le temps pour pouvoir arriver à une appréciation exacte. Les informaticiens que nous avons commis à la tâche sont en train de travailler et nous pensons que très bientôt, nous aurons des informations fiables afin de reprendre très rapidement le service clientèle, et que les épargnants aient accès à leur argent», a dit l’argentier du gouvernement. Qui insiste sur le fait que cette situation le préoccupe et qu’il en fait une urgence de premier ordre. « Nous faisons tout pour que cette opération se déroule rapidement mais de façon précise pour un meilleur service à la clientèle».

Un audit en vue

Un état des lieux qui se veut exhaustif, notamment au plan informatique, et ce, à l’effet de restaurer toutes les données de la clientèle. Une fois achevé, l’ouverture de ces banques au grand public sera communiquée par voie de presse. Il a cependant fait savoir que depuis hier, la Bicici a été ouverte momentanément pour permettre aux agents d’y accéder afin de percevoir leur salaire. Il en est de même de la Société générale qui a ouvert sous la supervision de l’Inspecteur général des finances, mais l’état des lieux va s’y poursuivre pendant quelques jours encore. En tous les cas, le conférencier assure que ces deux banques devenues étatiques pourront s’ouvrir à nouveau aux épargnants probablement la semaine prochaine. Mais il se veut incisif sur un aspect : «Nous allons aller au-delà de l’appréciation des actifs de ces banques en procédant à un véritable audit». Le ministre Dallo a tenu au cours de cette rencontre avec la presse à rassurer les fonctionnaires et agents de l’Etat ainsi que les militaires dont la solde était en général payée à partir du 22 du mois, que leur paie est imminente, et comme d’habitude, ils recevront leur solde prioritairement dès que les banques nationales commenceront à payer le salaire des fonctionnaires.

 

Salaires: les banques nationales sont prêtes

A ce niveau justement, le directeur général de la Caisse nationale des caisses d’épargne (Cnce), Marcellin Zahoui, a, au nom des autres dirigeants des banques publiques, rassuré tous ceux qui ont désormais leurs comptes domiciliés chez eux sur leur capacité à faire face au flux. « La banque est un métier, et nous le démontrerons dans cette situation. Nous avons pris des dispositions pour payer dans de bonnes conditions ces nouveaux clients. Nous sommes prêts, et vous le verrez ! ». Pour lui, certes, c’est un héritage inattendu que les banques internationales laissent aux banques nationales, mais n’évoluant pas dans leur stratégie à vue, les fonctionnaires et militaires bénéficieront des meilleurs services bancaires. « Nous ferons en sorte que ces fonctionnaires qui sont venus chez nous restent et continuent avec nous », a révélé le porte-parole des banquiers ivoiriens.

Pour tout dire, les dispositions sont prises pour que la semaine prochaine, tous ces agents de l’Etat perçoivent leurs salaire et solde. Ce décalage est dû au fait que la fermeture, notamment de la Sgbci et la Bicici qui cumulent à elles seules plus de 80 000 fonctionnaires, est intervenue à un moment critique, c’est la période de la paie. Il fallait donc s’adapter et c’est ce qui a provoqué ce léger décalage de date.

Relativement aux autres questions liées aux soldes des compensations qui n’ont pu être réglés parce que les banques internationales qui ont fermé ne participaient aux séances de compensation, le ministre Dallo a indiqué que la direction nationale de la Bceao s’attelle à les solutionner rapidement. Il a, par ailleurs, souligné que les deux banques nationalisées que sont la Sgbci et la Bicici ne porteront plus les dénominations actuelles, elles en changeront sous peu dans le cadre de la restructuration à venir du système bancaire ivoirien.

 

Difficultés des entreprises, un souci

Dans ses échanges avec la presse, l’argentier du gouvernement du Premier ministre Aké N’Gbo n’a pas passé sous silence la situation difficile provoquée par la fermeture des banques internationales chez les entreprises privées ayant leurs comptes domiciliés dans leurs livres, et celle que traverse également les employés desdites entreprises en cette fin du mois. « Nous en sommes très préoccupés, mais nous allons doucement pour faire l’état des lieux pour éviter de se tromper. Nous oeuvrons à ce qu’elles (les entreprises, ndlr) sortent le plus tôt possible de cette mauvaise situation ». Pour Désiré Dallo, c’est une exigence pour l’Etat d’y trouver rapidement une solution, car la relance des activités productives et donc de la croissance en dépend. «Le système bancaire est certes perturbé du fait des fermetures, mais la Côte d’Ivoire a des banques publiques capables de le remettre en selle», a dit convaincu le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances. N’a-t-il pas lancé à l’endroit de tous que « le gouvernement est soucieux de bâtir un système bancaire viable et crédible, à même de répondre convenablement aux besoins et attentes des populations? ». Aussi a-t-il appelé au calme et à éviter toute attitude de nature à provoquer une panique bancaire. «Les solutions idoines seront trouvées ».

Soulignons que le système bancaire est réduit aujourd’hui à 7 banques, soit 5 d’Etat (Bfa, Bni, Bhci, Cnce, Versus bank) et deux privées, Cofipa et Bridge bank, après la fermeture de 13 banques à capitaux étrangers. Selon le conférencier, après la prise de contrôle de la Bicici et de la Sgbci, d’autres mesures suivront à l’encontre de celles qui ont fermé.  .

 

Brève historique

Le ministre Désiré Dallo a, dans ses propos liminaires, rappelé toutes les péripéties et actes illégaux posés par le conseil des ministres de l’Uemoa depuis sa session extraordinaire tenue en Guinée-Bissau, en violation des textes régissant l’Union, dont le seul objectif était d’écarter le Trésor public ivoirien du système financier de l’Uemoa afin de bloquer le fonctionnement de l’Etat de Côte d’Ivoire et de la rendre totalement incapable d’honorer ses engagements via la Bceao. Objectif qui s’est traduit par la démission forcée de l’Ivoirien Philippe-Henri  Dacoury-Tabley au poste de gouverneur de la Bceao, le 22 janvier dernier, par la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union, lors de sa 15è session tenue à Bamako. Ainsi qu’à l’isolement de la Côte d’Ivoire du système informatique par le tout nouveau gouverneur par intérim, le Burkinabé Jean-Baptiste Compaoré. Lequel a menacé les banques internationales de sanctions au cas où elles participaient à la compensation sous l’autorité de la direction nationale de Bceao réquisitionnée par les autorités ivoiriennes. La suite, on la connaît…

Gooré Bi Hué, Fraternité matin d’Abidjan

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :