Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Prétendue livraison d’armes à Gbagbo : Choi fait mentir ses patrons

L’ONU a dû reconnaître hier mercredi qu’elle avait accusé par erreur et sans preuves tangibles le Bélarus d’avoir livré des hélicoptères aux autorités ivoiriennes, pourtant sous embargo. C’est le Représentant Spécial du Secrétaire des Nations Unies en Côte d’Ivoire Y. J. Choi qui a induit en erreur son organisation et ses responsables new-yorkais.

L’information de la mission de l’ONU en Côte d`Ivoire (ONUCI) faisant état de l’arrivée dimanche dernier à l’aéroport de Yamoussoukro d’avions transportant trois hélicoptères en provenance du Bélarus, « était une erreur », a déclaré à New York Alain Le Roy, chef des opérations de maintien de la paix. Choi et ses collaborateurs qui se bronzent en Côte d’Ivoire ont donc délibérément menti dans le but de mettre le pays à feu et à sang.

L’ONU a ainsi dû présenter ses « excuses » au Bélarus et la Côte d’Ivoire, qui avaient dès lundi rejeté les accusations. En guise de protestation, les autorités ivoiriennes,elles, par  le bais du porte-parole du Gouvernement Ahoua Don Mello avait dénoncé un complot de Choi et son organisation mafieuse.
Entretemps, le panel commis par l’Union Africaine (UA) a rendez-vous demain vendredi 4 mars à Nouakchott en Mauritanie pour arrêter des solutions à la crise en Côte d’Ivoire. L’UA lui a donné un délai d’un mois supplémentaire dans le but de mieux cerner les contours de cette crise orchestrée toute pièce par Choi et la France.  Recevant hier le président sud-africain Jacob Zuma, membre du panel Nicolas Sarkozy a été mis au pas par son homologue en visite officielle.
Sur place à Abidjan, la situation se normalise avec la réouverture des banques SGBCI et BICICI, filiales de groupes français qui viennent d’être nationalisées. Dans les banques publiques, les fonctionnaires ont pu commencer depuis lundi à recevoir leur salaire.

James LOSSA

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :