Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

SENEGAL : Contre les actes d’immolations répétés, des caméras de surveillance installées au Palais

Désormais c’est la sécurité totale aux alentours de la Présidence de la République. Outre le fait qu’il y ait un nombre impressionnant de policiers, des caméras de surveillances ont été aussi installées afin de parer à d’éventuelles immolations devant le Palais de la République. C’était la volonté du Président qui avait interpelé le ministre de l’Intérieur en ce sens.

Aux candidats à l’immolation, il ne sera plus possible de commettre vos actes aux alentours du Palais de la République. Comme souhaité par le chef de l’Etat qui avait interpelé Ousmane Ngom, le ministre de l’Intérieur en ce sens, la sécurité a été totalement renforcée à ce niveau. Outre le nombre d’éléments de la police qui a été fortement renforcé dans toute la zone, les autorités ont aussi installé des caméras de surveillance dans plusieurs coins des grilles du Palais de la République. C’est d’ailleurs le minimum pour une institution comme la Présidence de la République.

Depuis hier mercredi, tout mouvement suspect est intercepté. En atteste ce fait divers qui s’est produit hier, derrière la Présidence. Un individu revenant de la plage qui avait par devers lui une bouteille, a passé un sale quart d’heure entre les mains des agents de la sécurité. Alors qu’il voulait traverser, les agents qui l’ont trouvé suspect, l’ont ainsi interpellé et arraché la bouteille qu’il avait par devers lui. A l’heure grande surprise, il s’agissait de l’eau de mer.

Plusieurs installations ont été faites dans la journée d’hier dans le seul but d’éviter tout acte d’insécurité, comme la série d’immolations qui s’est produite ces derniers temps aux alentours du Palais. « Nous voulons contenir tous les actes de sabotages imaginés par des personnes tapies dans l’ombre qui se cachent derrière des innocents pour commettre leur forfait. Même si ce n’est pas cela, il est tout à fait normal qu’une institution comme le Palais soit très bien sécurisée », confie cet agent au Palais de la République. Il rappelle d’ailleurs que du temps de Diouf, il y avait des caméras de surveillance, mais qui se sont détruites par la suite.

Ce n’est pas seulement ces mesures sécuritaires qui ont été entreprises dans le cadre de la sécurisation des alentours du Palais de la République. Un nouveau poste de police (guéreté) a été installé à la grande porte du Palais où un agent de la Gendarmerie monte la garde. On signale qu’au lendemain des immolations de Oumar Bocoum et de Ahmeth Tidiane Ba, le chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, très irrité par ces actes jugés ignobles, avait demandé le renforcement de la sécurité et de tout faire pour éviter de tels actes.

Vendredi dernier, Mohamed Samb, responsable des jeunesses wadistes, s’était plaint du manque de sécurité et demandé au ministère de l’Intérieur de traquer les candidats à l’immolation et leurs commanditaires. Des libéraux avaient jugé d’ailleurs suspecte la présence de Barthélémy Diaz sur les lieux du « crime ».

Sambou BIAGUI, Le point du Jour

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :