Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

BENIN: Déclaration du Président Adrien HOUNGBEDJI

Depuis l’avènement de la démocratie, notre pays en est à sa 5ème élection présidentielle.

A l’issue du premier tour, Boni YAYI vient de s’autoproclamer élu, alors même que les opérations de dépouillement confiées à deux structures autonomes n’en étaient qu’à leur début, qu’aucun chiffre n’a été communiqué par ces structures, et alors surtout qu’aucune délibération de la CENA n’a statué sur un chiffre quelconque, sur une tendance quelconque.

C’est le Président de la CENA tout seul, dont on sait qu’il a été nommé par YAYI Boni et donc un homme aux ordres, qui a sorti d’où on ne sait, le chiffre communiqué donnant la victoire à YAYI Boni dès le premier tour. Le Vice-président de la CENA chargé du processus électoral, en particulier le dépouillement et le traitement informatique, ainsi que les structures de dépouillement viennent de confirmé l’imposture et la forfaiture.

Le peuple béninois est donc victime d’un complot qui tente de nous voler nos droits et nos libertés.

Après avoir établi une liste électorale qui exclut des centaines de milliers de nos compatriotes du vote, après avoir créé des centaines de bureaux de vote fictifs, après avoir bourré les urnes avec de faux bulletins estampillés avec de faux cachets, après avoir livré à la CENA des camions de cantines non scellées et hors délai, au vu et au su d’une foule nombreuse, YAYI Boni pense assassiner la démocratie dans notre pays.

Des camions d’urnes sont arrivées du Mono (Athiémé et Adjaha) pas plus tard qu’hier. Hier encore et en violation de la réglementation garantissant la transparence du dépouillement, les agents de YAYI Boni ont investi la salle informatique et y sont encore, pour accomplir on se sait quelle besogne.

L’épisode de la CENA en annonce un autre dans les heures à venir, où le droit d’un peuple sera bafoué au profit du pouvoir en place.

YAYI Boni s’est trompé.

Nous sommes certes un petit pays, nous n’avons certes pas grand-chose mais nous sommes un grand peuple. Nous sommes fiers de notre histoire; fiers de notre indépendance, Nous sommes fiers d’être le phare de la liberté pour toute l’Afrique.

Nous sommes fiers de notre jeunesse; fiers des femmes Béninoises; fiers de nos Hommes.

Notre peuple ne renoncera pas à ce qu’il a conquis au prix de luttes héroïques, pour tomber dans la servitude de trafiquants d’élections et d’un despote.

Béninoises et Béninois, à l’heure où un vent inexorable de liberté souffle partout dans le monde, vous ne devez pas désespérer.

Vous n’êtes pas seuls.

Votre combat est celui de tous les peuples opprimés.

Nous avons gagné ces élections. Nous réclamons notre dû.

Vive le Bénin

Adrien HOUNGBEDJI

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :