Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Réaction de la Société civile africaine face aux actions de la coalition punitive contre la Libye

Décidément, ce sont les intérêts économiques qui gouvernent le monde et guident les intérêts de « la Communauté internationale », cette minorité organisée qui manipule actuellement la grande masse.

Dans nos lycées comme dans les films de cow boys, lorsque une coalition de vingt personnes s’attaque à un individu isolé, cela s’appelle un passage à tabac. Personne n’apprécie pareille situation qui, dans tous les cas, n’honore guère la bande.

Il aura fallu attendre mars 2011 pour que certains gouvernements du Nord s’aperçoivent que le Colonel Kadhafi n’est plus fréquentable. Il y a encore peu, il était accueilli avec les honneurs dus au Guide éclairé qu’il prétend être et qu’on lui reconnaissait dans les hauts lieux de la démocratie. Depuis, respect et honneurs ont laissés place à la haine suite à une insurrection armée libyenne.

Sauf erreur de notre part, la résolution des Nations Unies ne visait qu’à la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne. L’interprétation mieux, la déviation faite a été l’occasion pour des gouvernements ‘’ cow boys’’ d’organiser et d’exécuter une coalition punitive hâtive aussi illégale qu’illégitime, donnant lieu à de multiples destructions en vie humaines et matérielles :
1- Oui, des morts civils et militaires ;

2- les continents européen et américain se serrant les coudes contre un Etat africain ;

3- Les motifs de l’Irak répétés pour justifier la Libye ;

4- Le peu de considération faite au continent africain qui a été exclu de la fameuse coalition et,
Cette « Communauté internationale » mérite désormais d’être appelée ‘’coalition punitive’’ ;

comme des bandits de petits chemins, ils s’organisent à passer à tabac des Chefs d’Etat du continent Africain qu’ils considèrent ne plus répondre aux ordres et ne plus protéger leurs intérêts économiques et commerciaux, présents ou à venir.

A l’heure où la diplomatie s’affirme comme étant la norme qui accompagne la démocratie et nous sort définitivement de la barbarie, au nom de l’or noir, toutes les règles élémentaires du droit international sont bafouées, mêlées de mensonges, de complicités, de sang, du sang d’innocents, du sang de trop !

Quel Chef d’Etat Africain ou arabe aura le prochain passage à tabac ?

Il paraît difficile de croire que la seule raison de cette expédition punitive soit la protection de la population libyenne. L’impact humanitaire évoqué de l’insurrection armée est un prétexte. Est-il nécessaire de rappeler que l’attaque d’un pays souverain est un acte de guerre ? La force utilisée n’engage que la France, qui après avoir été … contre productive dans les cas de la Tunisie et de l’Egypte s’est vue dans l’obligation de s’improviser chef de file ici pour faire taire des accusations à peine voilées, à peine réalistes, à peine choquantes après celles du documentaire de la Francafrique. A peine.

De fait, la coalition est en guerre contre la Libye. Cette guerre contre la Libye a une forte odeur du pétrole.

Pour vous aider à être crédibles, nous avons identifié pour vous, d’autres lignes de combats urgents à gagner :

– des mandats présidentiels identiques et limités dans tous les Etats membres de l’ONU ;

– des campagnes présidentielles entièrement financées par le budget de l’Etat ;

– des observateurs électoraux objectifs et donc crédibles ;

– la promotion de la Transparence dans les contrats pétroliers et miniers ;

– la promotion de la responsabilité sociétale des entreprises ;

– la promotion de nouvelles sources d’énergie ;

– l’application du Mécanismes d’évaluation par les pairs à tous les Etats membres de l’ONU ;

– etc. etc.

A ces combats là, vous aurez toute l’Afrique avec vous !

Selon la lecture du plus vieux nghanga du Sahel, un des cow boy bagarreur perdra son chérifat en 2012. Des dividendes financières en vue ? L’autre aura-t-il oublié qu’il est Prix Nobel de la paix ?

C’est ainsi que nous disons à la Société civile d’Amérique et d’Europe :

« Indignez-vous » donc devant cette forfaiture, en 2011 ! Vous méritez mieux.

…………………………………………………………………………………….
Ce matin, un gamin dans les ruelles d’Abidjan chantait :

« Ce samedi Nous avons ri.

Nous avons ri de voir Sarkozy

Aux côtés d’Hilary

Complotant avec Berlusconi

Contre Kadhafi

Pour s’assurer Bengazi

Au prix d’une sordide barbarie ».

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :