Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Bêtise et Méchanceté au Bénin : Coefficient 10

Le Médiateur de la République, Albert Tévoédjrè aurait déjà, paraît-il, tourné la page des élections présidentielles. Il focaliserait désormais toute son attention sur un nouveau défi : s’investir intellectuellement dans l’organisation d’une rencontre nationale intitulée : « FORUM NATIONAL DE VÉRITÉ ET DE SURSAUT PATRIOTIQUE », qu’il envisage pour la période du 11 au 13 avril prochain.

Du 11 au 13 prochain !, donc dans la foulée de « l’investiture » de son poulain, le Fraudeur le plus culotté et le plus extraordinaire de l’histoire du Bénin. Si cette nouvelle salade estampillée Tévoédjrè était avérée, ce serait pourtant la preuve – s’il en était encore besoin – de ce que la magie de son vain verbiage n’opère plus, que la machine à idées du Papi de Djrègbé est désormais à sa propre image : rouillée, délabrée, brinquebalante, à ranger, pour l’éternité, dans un musée.

Mais dans un Musée des Horreurs, de préférence ; parce que la preuve est désormais faite que tout ce qu’a produit cette machine infernale depuis les années 60 jusqu’à nos jours – en dépit des fanfaronnades de son propriétaire – n’a rien apporté de bon (au contraire !) à son pays natal, l’ex-Dahomey puis aujourd’hui le Bénin.

Aucun intérêt de revisiter toutes les nuisibles productions de la machine. Ce serait, en plus, une perte de temps considérable. Mais puisque les principales nuisances de ces productions se cachent derrières de belles professions de foi (exclusivement) verbales, il ne serait pas triste de se rappeler certaines, juste pour le « fun », comme disent les jeunes :

SURGIR, AGIR ET DISPARAÎTRE !!!…

ALBERT TÉVOÉDJRE VOUS PARLE !!!…

LE GRAND SECRET MIS A NU !…

PAUVRETE, RICHESSE DES NATIONS…

BÂTISSEURS D’AVENIR…

NOTRE CAUSE COMMUNE…

PNE (PARTI NATIONAL ENSEMBLE)… Et ta sœur ?, disaient des insolents…

GÉRER AUTREMENT…

20 000 EMPLOIS PAR AN !!!… (En fait, au final, UN seul … Le sien, au PNUD)

NOUS AVONS VAINCU LA FATALITÉ !… Foutaises !

Il y a comme ça, dans l’histoire des peuples, des gens qui parviennent à occuper l’espace avec du vide. En l’occurrence, le Papi du « Refuge du Pèlerin » est un expert de haut vol. Généralement, une telle imposture ne dure pas bien longtemps. Mais l’hypocrisie et la couardise proverbiales des Dahoméens, puis Béninois, ont fait que le Papi a occupé si longtemps l’espace dahoméen puis béninois, avec du vide, du vain bla bla et conservé, hélas !, toute sa capacité de nuisance.

« Toute sa capacité de nuisance », ce ne sont hélas !, pas uniquement des mots : ce fut lui qui coacha Kérékou, pour son retour (à priori) impossible en 1996, ruinant des espoirs de générations d’Africains, qui croyaient le continent définitivement débarrassé des vieux dinosaures en 1990. La seule chose positive à retenir de ce retour catastrophique au plan historique, c’est que le vieux dinosaure Kaméléon joua à peu près convenablement le jeu démocratique. Son mérite, en l’occurrence, n’est pas mince : sous ses deux mandats, bien que copieusement nourri de scandales économiques et financiers divers, le Bénin était classé 1er en Afrique, en matière de liberté d’expression. Or, quand il fut certain que la résistance contre la révision de la Constitution en 2005 ne cèderait pas aux assauts des révisionnistes, le Papi du « Refuge du Pèlerin », infatigable quand il s’agit de nuire, prit son bâton de… pèlerin pour aller prendre Boni Yayi par la main, le coacher habilement, pour qu’il devienne président de la République, Pape du Changement.

On connaît la suite : gestion hasardeuse, au pifomètre, des ressources de la Nation, prévarications tous azimuts, autorité de l’Etat ne reposant que sur la ruse et/ou la force brute, déchirement stupéfiant du tissu social, crises sociales aigües à répétition, point d’orgue de cette descente aux enfers, une entreprise de dépouillement des populations les plus misérables de leurs épargnes (la terrible affaire ICC Services), et cerise sur toute cela, une élection conçue, préparée, exécutée avec un Objectif Unique : la « victoire » par K.O. au 1er tour d’un président-candidat en tous points calamiteux ! N’en jetez plus, la coupe est pleine !…

Et pourtant, il faudra encore jeter dans cette coupe qui déborde : de 1er en matière de liberté d’expression au plan africain, le pays est désormais perdu dans les profondeurs du classement de Reporters Sans Frontières. Sans compter Amnesty International qui ne lui tresse nullement des lauriers, en matière de corruption, loin de là !…

Et pourtant – désolé d’enfoncer (avec joie !) le couteau dans la plaie du Papi – il faudra encore jeter dans cette coupe que, pleinement conscient de ce que son imposture de Pape du Changement était éventée, voilà que son poulain fait organiser l’entreprise de fraude la plus incroyable de tous les temps, et que suite à la vive opposition des opposants de son K.O. imaginaire au 1er tour, les fait bastonner et disperser avec une très grande violence qui frise carrément la sauvagerie, et militarise certaines grandes villes du pays. Une première postélectorale au Bénin !…

Tout cela cependant, pour le Papi, ce ne sont que des détails. Comme dirait son homme des basses œuvres, l’inénarrable (et lamentable) Joseph Gnonlonfoun, il ne faut pas continuer à regarder dans le rétroviseur ; il faut aller de l’avant !… Organiser, par exemple, le fameux « FORUM NATIONAL DE VÉRITÉ ET DE SURSAUT PATRIOTIQUE »

Ne nous énervons pas !… Restons polis… Restons polis, pour lui dire, comme lui disaient à l’époque, des insolents, à propos de son fantomatique Parti National Ensemble : « Et ta sœur, vieux fossile ?… »

Il faudrait quand même que quelqu’un le lui dise, au vieux fossile, que la magie de son vain verbiage n’opère plus, ne peut plus opérer. La preuve, il a vu quelle suite (ou quelle absence de suite) fut donnée à sa proposition surréaliste, de positionner des Cellules de Réclamations dans les bureaux de vote, quand il s’était révélé que la LEPI en circuit fermé que ses acolytes avaient élaborée, ne pouvait pas permettre un vote dans des conditions normales. La meilleure réponse à cette pitoyable hérésie vint d’un compatriote de la diaspora : Tévoédjrè reconnaissait de fait que le vote tel qu’il s’engageait, allait faire beaucoup de victimes, à savoir les concitoyens qui ne pourraient pas voter. Au lieu de chercher à éviter la survenue du sinistre, il suggère qu’on le laisse plutôt survenir, mais qu’on prenne des dispositions, ses fameuses « Cellules de Réclamations », pour compter les morts le moment venu. Eh oui !, espèce de vieux fossile assassin !…

« FORUM NATIONAL DE VÉRITÉ ET DE SURSAUT PATRIOTIQUE » !… Et ta sœur ? (ter).

Il est facile de deviner que le vieux fossile voudrait jouer à Nelson Mandela, dont la formule de génie « Vérité et Réconciliation » a permis de sauver la Nation Arc-en-ciel. Toujours ce culot d’enfer qui est le sien ! Il devrait pourtant le savoir, n’est pas Mandela qui veut ! Mandela, de son vivant, est déjà entré dans l’Histoire par la très grande porte ; alors que les menus fretins du genre Tévoédjrè – surtout avec leur innommable forfaiture autour de l’élection de 2011 –, ce sont de petites fenêtres qui les attendent, par lesquelles ils passeront pour dégringoler dans les poubelles de ladite Histoire.

Un dernier point – qui n’est pourtant pas le moins important, qu’on le lui dise ! – que plus jamais, de la bouche de ce Membre éminent d’une Bande de Fraudeurs et de Tricheurs, ne tombe sa sentence favorite selon laquelle le Bénin souffre de deux problèmes majeurs : la bêtise et la méchanceté. Que plus jamais il n’ose proférer encore cette inacceptable injure, parce qu’en ce qui le concerne désormais, parlant de bêtise et de méchanceté, les Béninois ne manqueront plus jamais de marquer le coefficient, et de s’écrier: « NOUS AVONS VAINCU LA FATALITE APPELEE ALBERT TEVOEDJRE !!! »

TLF

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :