Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

BENIN: Non au hold-up électoral de la Clique Yayi Boni – Dossou Robert

COMITE DE LA DIASPORA BENINOISE POUR LA DEFENSE DE LA DEMOCRATIE

www.csfdd.org

Comme on pouvait s’y attendre, le hold-up électoral préparé depuis longtemps par YAYI BONI et ses maitres s’est réalisé le 13 mars 2011. Avec une LEPI tronquée et truquée, avec une CENA et une Cour Constitutionnelle aux ordres, on ne pouvait pas s’attendre à autre chose. L’objectif que poursuivait YAYI BONI depuis son élection en 2006 est atteint. Une fois encore, YAYI BONI vient de prouver qu’il n’est pas homme à organiser des élections crédibles.

Après l’élection de l’Assemblée Nationale en 2007, YAYI BONI a arraché les procurations à 19 députés présents qu’il a fait enfermer dans une salle au moment du vote du Président de l’Assemblée Nationale; ce qui lui a permis de faire élire son pion NAGO Mathurin; c’était déjà un signe de la manière dont il concevait le pouvoir.

 

En avril 2008 après les communales, partout où il n’avait pas la majorité des conseillers, il a contesté les résultats, lançant même à des endroits donnés ses partisans dans les rues pour inverser la tendance par la force; on se souvient qu’à SEME-KPODJI, il y a même eu des morts. S’appuyant sur ses Préfets, achetant des conseillers, YAYI BONI a réussi à contrôler des communes à beaucoup d’endroits où il était battu; jusqu’aujourd’hui, le contentieux des élections communales, continue dans certains départements du fait de l’entêtement de YAYI BONI.

 

La préparation, le déroulement des élections présidentielles du 13 mars 2011 ne sont que la suite logique des agissements de l’apprenti dictateur YAYI BONI depuis son arrivée au pouvoir. En caporalisant la Presse par la corruption et les intimidations avec une HAAC aux ordres comme sentinelle, en mettant en place par la fraude une Cour Constitutionnelle avec à sa tête l’opportuniste DOSSOU Robert, en s’appuyant sur une CENA vendue dirigée par Joseph GNONLONFOUN, YAYI BONI vient de lancer un défi au peuple béninois en réalisant le hold-up du 13 mars 2011.

 

Notre peuple qui a lutté et a conquis de haute lutte les semi-libertés dont il jouit aujourd’hui n’accepte pas ce coup-d’état de YAYI BONI et de ses maitres. Pour lui, les élections du 13 mars 2011 sont bidon et de nul effet.

 

Le Comité de la Diaspora Béninoise pour la Défense de la Démocratie condamne le hold-up électoral de YAYI BONI et appelle la Diaspora béninoise à s’engager dans la résistance pour mettre en échec les plans diaboliques de l’apprenti dictateur.

 

C’est pour discuter de tout çà qu’il vous appelle à un meeting:

Le samedi 9 avril 2011 de 14h à 18 h à la

Maison des associations

20 RUE PAILLERON 75019 PARIS.

METRO BOLIVARD ou JAURES

Paris le 03 avril 2011

Contact: 06 18 64 17 26

Publicités

Une réponse à “BENIN: Non au hold-up électoral de la Clique Yayi Boni – Dossou Robert

  1. Imorou Josaphat avril 10, 2011 à 8:46

    Je vous encourage vivement. De mon côté au pays, j’essaie d’organiser la résistance. Mais ce n’est pas facile Les béninois sont trop poltrons et lâches. Je me demande si nous ne pouvons pas harmoniser nos forces pour des stratégies plus efficaces.

%d blogueurs aiment cette page :