Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro impliqué dans la mort de Désiré Tagro ?!

Lundi 11 avril 2011 marquera d’une pierre blanche l’histoire de la Côte d’Ivoire. En effet, c’est ce jour là que Laurent Gbagbo a été arrêté. Un Laurent Gbagbo qui s’obstinait à se maintenir au pouvoir malgré sa défaite reconnue par la communauté internationale. Ce jour-là, avec l’appui des forces spéciales françaises, les forces républicaines de Côte d’Ivoire délogent l’ex- locataire du palais présidentiel. Sa rédition sera signalée par Désiré Tagro son ex ministre de l’intérieur qui à l’approche des soldats pro Ouattara sort du bunker avec un drapeau blanc qu’il lève en guise de demande d’arrêt des combats et de réédition.

Plus tard, on apprendra la mort de ce fidèle de Gbagbo Laurent. Beaucoup de confusions ont entouré cette mort. Et comme il n’ya jamais de fumée sans feu, les langues se délient de plus en plus pour donner les contours de cette mort tragique. Ainsi, selon des sources dignes de foi, Désiré Tagro aurait été assassiné. Pour cause. On le sait, Désiré Tagro a été le géniteur des fameux accords de Ouagadougou qui ont conduit le pays à l’élection présidentielle et qui ont permis à Guillaume Soro de se voir hisser au premier ministère. Entre Guillaume Soro et Désiré Tagro, c’était le parfait amour, l’idylle. Une amitié subite qui tournait autour de pots de vins, de gros sous.

Dans le cadre de la confection des cartes d’électeurs et de cartes d’identité et également du fichier électoral, beaucoup d’argent a circulé. Guillaume Soro et Désiré Tagro étaient impliqués tous les deux dans une affaire de commissions sur l’argent de la confection de ces documents. Une affaire de plusieurs milliards a-t-on appris dans l’entourage de Guillaume Soro.
Au-delà de ce deal, l’organisation du pèlerinage avait impliqué indirectement Guillaume Soro et Désiré Tagro. Selon un diplomate, ces deux hommes auraient détourné une bonne partie des sommes alloués au départ des musulmans à la Mecque, toute chose qui a causé du tort à beaucoup de musulmans. Certains n’ont pas pu effectuer le 7e pilier de l’islam quand d’autres ont eu du mal à retourner au bercail entrainant des dommages graves.

Forts de tout cela, ce diplomate assure que Désiré Tagro avait peu de chance de vivre après son arrestation par les hommes de Guillaume Soro d’autant que si le cacique de Gbagbo Laurent ouvrait la bouche pour avouer tous ces forfaits, il est clair que l’avenir politique du chef des Forces Nouvelles prendrait un sérieux coup.

Au nom de la justice et de l’Etat de droit tant prônés par le Président Alassane Ouattara, Guillaume Soro pourrait même connaître la prison. C’est pourquoi, dès son arrestation la mâchoire de Désiré Tagro a été bousillée. Cet acte devait l’empêcher de parler car selon des sources, il voulait avouer des choses dès son arrivée à l’hôtel du Golf, quartier général du nouveau locataire du palais de la lagune ébrié. Vu que Désiré Tagro pouvait recouvrer la santé avec l’expertise des médecins de la PISAM, polyclinique de renommé à Abidjan, ordre a été donné de l’abattre. C’est ce qui a été fait. Par qui? Suivez mon regard…

Désiré Tagro ne parlera plus jamais, mais l’histoire retiendra que sa mort n’est pas naturelle.

Julien Kassi

LVDPG

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :