Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Côte d’Ivoire : Le torchon brûle entre Soro et Ouattara

Rien ne va plus entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara.

La pomme de discorde : la Primature. La France a donné instruction à son poulain Ouattara de ne pas confier le poste de Premier ministre au petit gros. Parce que tout simplement ce dernier est non seulement impliqué dans les massacres de l’Ouest. Mais aussi que son image ne passe plus dans les grandes chancelleries occidentales. Chose pour laquelle Alassane Ouattara est d’accord.

Le petit gros, quant à lui, tient à ce poste. Il estime que c’est grâce à lui qu’Alassane a pu arriver à ses fins. Par conséquent, dans le partage de l’éléphant, il mérite la Primature. Et de menacer de se retirer à Bouaké avec ses hommes si on lui refuse ce poste.

D’ailleurs, les informations font état de ce qu’il serait en ce moment à Bouaké. Il veut se proclamer Président de la République. Attendons de voir. Le film n’est pas encore terminé.

Enise Kamagaté

Un pays à la merci des mercenaires : La Côte d’Ivoire comme la Somalie

Ce qui se passe en ce moment à Abidjan, ressemble étrangement au cas de la Somalie. Aujourd’hui, c’est l’insécurité totale dans la capitale économique ivoirienne. Il y a plusieurs factions qui tiennent encore les armes. Des analphabètes et des étrangers occupent les postes de Commissariat.  Les coxers, petits mécaniciens et les prisonniers libérés, font la pluie et le beau temps. Les mercenaires sont devenus les maîtres. Ils ont le droit de vie et de mort sur chaque habitant. Les Ivoiriens ont la peur au ventre. Personne n’ose mettre le nez dehors de peur de se faire buter par un quidam. Chaque jour, on entend des bruits de fusils.

Le travail n’a pas repris. Toute l’administration a été pillée par les hommes d’Alassane Ouattara. Les pseudos disciples de Félix Houphouët Boigny ont mis le pays dans un état indescriptible. Ils ont tout foutu en l’air. Ils ont détruit ce qu’ils n’ont pas construit. La Côte d’Ivoire est vraiment tombée si bas ! On se demande si ce pays pourrait se relever un jour.

B.S

Source : Le Temps

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :