Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Côte d’Ivoire : Voici les crimes et exactions que l’ONUCI ne voit pas

Trop occupés à rechercher des charniers virtuels,  naturellement à attribuer au “camp Gbagbo”, les agents “impartiaux” de l’ONUCI n’ont visiblement pas le temps d’investiguer sur les exactions listées ci-dessous.

  • 26/04/2011 : Enlèvement de MahanGahé basile, secrétaire général de la centrale syndicale “Dignité” par les forces pro-Ouattara pour une destination inconnue
  • 25/04/2011 : Thérèse Blabo, une militante en vue du Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo, âgée d’une cinquantaine d’années et mère de deux enfants émigrés aux Etats-Unis, a été brûlée vive près de chez elle, aux 220 Logements, un quartier d’Adjamé. (lien)
  • Exécutions sommaires dans les localités de Pinhou, Binao & Bahé par les hommes d’Alassane Ouattara (lien)
  • Les dozos, milice traditionnelle acquise à la cause de Ouattara responsable de la mort de 330 personnes à Duékoué (lien)
  • 02/04/2011 : Suite aux exactions massives des hommes de Ouattara à l’ouest de la Côte d’Ivoire (environ 1000 morts), l’ONG Human Rights Watch invite Ouattara à “controler ses troupes” (lien)
  • 01/04/2011 : L’armée d’Alassane Ouattara exécute deux cadres FPI à Bahé B (lien)
  • 01/04/2011 : Le chef du village d’Abrévé est égorgé par les FRCI de Ouattara & Soro Guillaume, le duo de terroristes ivoiriens activement soutenu par Nicolas Sarkozy (lien)
  • 02/04/2011 : Les forces pro-Ouattara assassinent 6 jeunes à Dahoua (lien)
  • 01/04/2011 : Les hommes de Guillaume Soro abattent P. Raymond, un ressortissant français proche de Gbagbo à Yamoussokro (lien)
  • 31/03/2011 : Exécution d’une quinzaine de civils par les forces acquises à la cause de Ouattara à Yopougon (lien)
  • 29/03/2011 : L’escadron de la mort pro-Ouattara – “Le commando invisible” – revendique l’assassinat du ressortissant libanais Ali Khali Fawaz (lien)
  • Mars 2011 : Toulépleu, ville de l’ouest tombée aux mains de la rébellion pro-Ouattara passe de 50 000 à 3000 habitants (lien)
  • 25/03/2011 – Une attaque terroriste des partisans d’Alassane Ouattara contre un bus à Adjamé cause la mort de 3 civils (lien)
  • 24/03/2011 – Exécution de 5 personnes dont un policier à Proniani (s/p Sinfra)  par les rebelles pro-Ouattara
  • 17/03/2011 – Selon l’UNicef, 800 000 enfants privés d’école zones Centre Nord Ouest (CNO) sous contrôle d’Alassane Ouattara (lien)
  • 16/03/2011 – Les hommes de Guillaume Soro assassinent le Vice-président du Conseil général de Sinfra (lien)
  • Mars 2011 – Suite à l’occupation de Doké par les troupes de Soro Guillaume 65 habitants seront exécutés (lien 1lien 2)
  • Mars 2011 – La nouvelle armée d’Alassane Ouattara exécute 11 civils à Dénan dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire (lien)
  • Mars 2011 – Le chef du village de Péhé est égorgé par des terroristes se réclamant d’Alassane Ouattara (lien)
  • 15/03/2011 – “le commando invisible”, un escadron de la mort pro-Ouattara abat en plein jour 4 civils à Cocody-les 2 Plateaux (lien)
  • 14/03/2011 – Une position des FDS à Yopougon est attaqué par les rebelles pro-Ouattara, bilan 7 blessés. (lien)
  • 14/03/2011 – Les rebelles d’Alassane Ouattara, soutenus par Nicolas Sarkozy et la communauté internationale, abattent froidement 2 gendarmes à Guézon (lien)
  • 11/03/2011 – Attaque de la société Filtisac à Abobo par les rebelles, un gendarme tué (lien)
  • 07/03/2011 – Le ministère de la santé révèle que l’embargo sur les médicaments imposés à la Côte d’Ivoire par le mari de Carla Bruni et l’UE a déjà causé la mort de 24 malades. (lien)
  • 07/03/2011 – La centrale électrique d’Azito et le groupe Fraternité Matin attaqués par des individus armés (lien)
  • 06/03/2011 – Le commando invisible, l’escadron de la mort acquis à la cause de ouattara attaque de nuit le village d’Anokoi Kouté à Abobo, bilan une vingtaine de mort dont une femme brûlée. (lien 1lien 2lien 3)
  • 27/02/2011 – Les chiens de guerre dirigés par Guillaume Soro attaquent à l’arme lourde le centre émetteur de la RTI sis à Abobo. 3 techniciens de la RTI égorgé ou brûlés vifs (lien 1lien 2)
  • 27/02/2011 – Les militans du RDR, le parti d’Alassane Ouattara incendient un dépôt de la SOTRA à Abobo (lien)
  • 24/02/2011 – L’ONUCI abat un sous officier de l’armée ivoirienne à Daloa (lien1lien 2)
  • 22/02/2011 – Le “commando invisible” l’escadron de la mort pro-Ouattara abat 3 éléments du CECOS dans une embuscade à Abobo (lien)
  • 14/02/2011 – Fermeture abusive des filiales des banques françaises en Côte d’Ivoire…des millions d’ivoiriens se retrouvent privés d’accès à leurs avoirs (lien)
  • 27/01/2011 – Le préfet d’Abengourou agressé, son domicile saccagé par les militants du RDR d’Alassane Ouattara (lien – lien 2)
  • 20/01/2011 – Les domiciles de responsables LMP sont incendiés par des militants du RHDP à Daoukro (lien)
  • 14/01/2011 – Enlèvement et assassinat de 2 militants LMP à Abobo (lien)
  • 12/01/2011 – 5 policiers tués suite à une attaque à l’arme lourde à Abobo (lien)
  • 11/01/2011 – 2 civils & 2 FDS tués au cours d’affrontements à Abobo (lien)
  • 29/12/2010 – L’ONUCI tire sur des manifestants aux mains nues à Marcory (lien)
  • 25/12/2010 – Les militants du RDR, le parti d’Alassane Ouattara essentiellement soutenu par la France, attaquent à la machette la Cité Universitaire de cocody Mermoz (lien)
  • 17/12/2010 – Un policier brûlé vif à Aobobo à l’issue d’une marche dite pacifique du RDR, la formation politique d’Alassane Ouattara (lien)
Publicités

Une réponse à “Côte d’Ivoire : Voici les crimes et exactions que l’ONUCI ne voit pas

  1. Yapi mai 2, 2011 à 6:24

    Ce serait sympa d’ajouter un lien vers la pétition pour libérer Gbagbo: http://liberezlaurentgbagbo.blogspot.com
    Merci d’avance !

%d blogueurs aiment cette page :