Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Afrique : Vous avez dit Franc-maçonnerie ?

Eh oui ! c’est la Franc-maçonnerie. L’Afrique est le continent le plus riche du monde en ressources naturelles et en espaces cultivables. Par quelle alchimie en vient-elle à devenir une zone d’extrême pauvreté, de non droit, un continent déchiré par les guerres fratricides ?

Que cherchent-ils ces Africains dans la Franc-maçonnerie ? Aujourd’hui, La plupart des dirigeants africains sont des franc-maçons, membres de la Grand Loge féminine de France ou du Grand Orient de France ou encore de la Grande Loge mixte universelle. Ils passent le clair de leur temps à servir ces sociétés secrètes aux quelles ils font allégeance.

La Franc-maçonnerie en Afrique a su résister au temps et se développer surtout grâce à la Françafrique merveilleusement entretenue par Omar Bongo, Sassou et Wade.

Demandez à Ali Ben Bongo. Il sait que La franc-maçonnerie est l’un des piliers du régime gabonais. Comme son père, l’actuel homme fort du Gabon règne sur les loges du pays. Ali Bongo, promu à la tête du Gabon en 2009 par Sarkozy est depuis le 31 octobre 2009 Grand maître de la grande loge du Gabon. C’est le Grand maître François Stifani qui a procédé en personne à son intronisation.


Ecoutez un peu ce qu’il dit ce fanfaron : « Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour servir les intérêts de la Franc-Maçonnerie en général et de cette grande loge en particulier« . Telles sont les paroles prononcées par Ali Bongo Ondimba, président (mal) élu du Gabon lors de son « intronisation » comme « Grand Maitre de la loge nationale du Gabon », que l’on voit par ailleurs s’agenouiller devant ses « frères » maçons. Pitoyable ! Les intérêts du Gabon dont il est le président sont relégués au second rang et  passent après ceux de sa confrérie.

Voici encore cet autre extrait de la vidéo d’intronisation de Denis Sassou Nguesso, le président actuel du Congo ; ceci montre clairement à quels points ces hommes politiques sont entretenus dans des liens obscurs.

Même si le fait n’est pas condamnable puisque chaque citoyen est libre devant la nation de ses choix, on peut à juste titre se demander ce qui leur est enseigné dans ces confréries pour que leurs pays soient si malgouvernés, si belliqueux et le continent si déliquescent ? Se demander aussi pourquoi les Franc maçons tiennent-ils à avoir dans leurs rangs les despotes africains, les putschistes qui légitiment leur pouvoir par des élections mal organisées ? Se demander pourquoi en Occident, on ne vient pas au pouvoir par les armes – suivez mon regard – alors qu’en Afrique les putschistes sont soutenus et célébrés ? Se demander aussi pourquoi en Occident, aucun chef d’Etat, fusse t’il maçon ne fait plus de deux mandats présidentiels alors qu’en Afrique ce vilain luxe est permis et encouragé ?

On pourrait se taire si au moins l’appartenance de ces chefs d’Etat et autres Cadres Africains à ces confréries faisait avancer et développer leurs pays. Mais hélas !

L’on sait que la garde rapprochée du président Nicolas Sarkozy compte de nombreux franc-maçons  même s’il refuse ne pas  en être membre. Parmi eux, Brice Hortefeux, Xavier Bertrand et Alain Bauer, l’ancien Grand maître du Grand Orient de France.

« La franc-maçonnerie est ici chez elle au ministère de l’intérieur » Paroles prononcées par NICOLAS SARKOZY le 23 Juin 2003, pour le 275° anniversaire de la secte, mère de la république lorsqu’il était Ministre de l’Intérieur.

Sarkozy aurait-il cherché à reprendre la main en Côte d’Ivoire en réussissant à évincer du sommet de l’Etat ivoirien le président Gbagbo qui n’a eu de cesse de s’opposer à la dictature que tente d’imposer la franc-maçonnerie dans son pays en remettant en cause tous les liens obscurs existant entre la France et son pays ?

 « Laurent Gbagbo n’est pas digne de confiance, nous devons faire le nettoyage en Côte d’Ivoire » avait t’il affirmé lors d’une de ses nombreuses sorties ratées dont il a le secret. De quel nettoyage parlait-il ? Ce nettoyage consisterait-il à mettre à la place de Laurent Gbagbo qui se dit né de nouveau un homme qui recevra les instructions de Paris et fera allégeance comme Denis Sassou, Amani Toumani, Blaise Compaoré ou autre Déby ? Ouattara serait-il franc-maçon ou le deviendra t’il comme Ali Bongo ?

Une chose est  sûre, son ministre de l’intérieur Ahmed Bakayoko en est membre et d’ailleurs de la même loge maçonnique qu’Ali Bongo.

Hamed Bakayoko, ministre de l’intérieur de Ouattara

Ouattara en a lui aussi été accusé maintes fois par la première dame Simone Gbagbo qui a toujours clamé que c’était la Franc-maçonnerie qui faisait la guerre à la Côte d’Ivoire.

Le clan Ouattara en pleine incantation

Recevant les femmes méthodistes de Côte d’Ivoire après Linas-Marcoussis, Simone Ehivet Gbagbo déclarait : «Notre pays est la cible de mystiques, particulièrement les francs-maçons !» et au pasteur Moïse Koré, responsable de la Mission internationale Shekinah Glory, église dont Le Président Laurent Gbagbo est un des fidèles de se plaindre lui aussi, de la persécution maçonnique, mais en des termes plus voilés, dans une interview au quotidien Le Temps, du 13 août 2003. «Moi, je suis un serviteur de Dieu. Je suis dans un milieu qui n’est pas le mien. J’ai la malchance ou le bonheur d’encadrer spirituellement un responsable politique, qui n’entre pas dans les schémas traditionnels des chefs d’Etat africains, allant de fraternité en fraternité. Je suis gênant, c’est aussi simple que ça. Je gêne parce que je parle de Jésus-Christ. Et le président a choisi de marcher avec Jésus-Christ. Ce n’est pas dans le schéma traditionnel : on est initié dans des loges, on est dans des pratiques maraboutiques. En tout cas, ces choses ne me font ni chaud ni froid. C’est le lot quotidien d’un enfant de Dieu : la persécution, les épreuves. Ils peuvent continuer: quand ils seront fatigués, ils vont s’arrêter», affirmait-il.

Le bilan de Sasssou, Compaoré, Bongo, Déby,… dans leurs pays respectifs ne laisse pas présager d’un avenir radieux pour la Côte d’Ivoire et pour la zone UEMOA si tel devrait être le cas. C’est donc parti pour une épopée de servitude qu’établiront les hommes en tablier qui comme toujours croient pouvoir régenter le destin de l’Afrique selon leur bon vouloir.

Très ahurissants, les derniers épisodes du feuilleton ivoirien. Il vaudrait mieux commencer à en rire pour ne pas mourir de chagrin.

Aussi très instructive, vous pouvez télécharger l’explication ésotérique faite des accords de Marcoussis par le « Mouvement ivoirien pour la défense des institutions de Côte d’Ivoire  (MIDICI) ».

Vous comprendrez pourquoi les accords ont duré neuf (09) jours, pourquoi le document final comporte  neuf (09) annexes, pourquoi le comité de suivi de ces accords compte neuf (09) membres et finalement pourquoi à l’occasion de la signature de ces accords le 24 janvier 2003, les bailleurs de fonds dont l’Union Européenne avaient promis à la Côte d’Ivoire une somme de 400 millions d’euros pour la reconstruction du pays si les conclusions de ces accords étaient appliquées.

Téléchargez MARCOUSSIS_LES CODES SECRETS DU PACTE MACONNIQUE ET LE CODE 222

aymard

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :