Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Les nouveaux mousquetaires

« Les nouveaux mousquetaires »

A 3 ils mettent le monde à genoux. Tout se règle par la force et la brutalité. D’un côté, américain, on a un Bush 2 avec le sourire en plus. Passé maitre dans l’action militaire avec le sourire. Il aura été la déception ultime de ces dernières années depuis son élection. A droite on a le petit champion des incompréhensions, le président français. Omniprésent sur tous les fronts avec ce défaut récurrent de « je suis le seul et le plus beau ». Enfin notre jeune écolier, qui a perdu son cartable et qui se bizute tout seul, le premier ministre anglais.

Bush, devenu noir, a maintenant un beau sourire !

Fort de son élégance et de son sourire, Barack Obama fait exactement la même politique que Bush. Il agrémente cela avec son « intelligence » politique, et son sourire ravageur. Il vous annonce le pire tout en restant cool. Quand quelqu’un vient vous parler et vous sourit déjà, vous avez 2 réactions.
1 – vous vous dites, soit il va me vendre des cacahuètes très cher, vous êtes sur la défensive mais vous écoutez.
2 – ou alors, il a quelque chose de bien à vous dire, donc vous êtes dans une attitude psychologique plutôt positive.

L’un dans l’autre vous vous faites avoir. Le beau Obama ne se cache plus, pour faire la politique il faut s’afficher avec des valeurs politiciennes et les bonnes. Et les valeurs en Politique occidental c’est l’argent, le soutien financier peu importe d’où il vient, le plus important c’est d’avoir des soutiens qui peuvent aller presque jusqu’au bout. Apres le trop plein d’argent injecté dans les banques et le peu de jobs trouver aux millions de sans emploi. Il est temps de passer aux choses sérieuses, les prochaines élections.

Le pouvoir pour continuer à grandir la puissance américaine. Ce n’est pas un noir même président et beau sourire qui va mettre cette logique implacable au placard ! Surtout on ne change rien et on fait 2 fois plus, de dégâts. La politique étrangère, une catastrophe, aucune des promesses électorales, création de l’état Palestinien en autre, aux oubliettes. Et pourtant les palestiniens ne votent pas aux USA.

Le président qui voulait devenir une super star !

Vous l’aurez deviné, le 2ieme mousquetaire. 2007 élections présidentielles en France. Le grand petit homme qui n’a jamais voulu se faire raconter les histoires est brutalement grandit par un parti socialiste complètement absente et qui n’arrive pas à se mettre d’accord avec lui-même.
Delà commence la dure réalité des français. Peu importe la encore qui vous soutient le plus important c’est les faire plaisirs. Cet homme qui n’a jamais vraiment grandit, ne voit pas très loin évidemment il ne s’intéresse qu’à sa personne. Tout autour de lui tourne pour lui. Comme un bébé qui sait qu’au moindre pleure, un peu aigu, les parents seront inquiets.
Il est sans cesse dans au four et au moulin. Politiquement c’est très fort. Parce que quand on veut quelque chose soit fait comme on le veut, et bien il est important de le faire soit même. Le nombre de chômeur qui augmente à plus de 4,3 Millions n’est pas le souci du super omni-président. Il est trop occupé à sauver l’humanité, enfin a bombardé Kadhafi. Pareil quand on n’a pas de moral, même politique.

L’universitaire qui n’a jamais fini l’école!

Le premier ministre britannique qui n’a jamais paru être en mesure d’arriver au bout de Tony Blair à l’époque a réussi, grâce à l’aide des journalistes et une crise bien tombée, de Brown, un des économistes les plus doués de sa génération et qui a sauvé l’Angleterre de la chute.

Le 3ieme mousquetaire s’engage dans la réduction de la dette, en devenant le « coupeur » des coupeurs. Il coupe à tout vent. Il va en face des gens leur dire, vous m’avez élu pour que je règle le problème que les autres ont créé. Je vais vous montrer comment on coupe et comment on gère un pays. Il coupe tellement qu’il peut se permettre de faire une guerre. Un pays qui n’est pas capable de régler le problème d’un petit garçon (Baby P), maltraité par sa mère et qui veut sauver l’humanité. Y a qu’en occident qu’on peut voir une telle « dévotion ».

Plus d’un demi-milliard de livres sterling pour aller bombarder Kadhafi alors que cet argent aurait servi à un investissement plus utile pour les familles les plus démunies. Non notre sauveur des humains a des choses plus importantes à faire. Se faire un nom à la Tony Blair.

La faim énergetique, justifie les moyens!

Que peut-on conclure sur ces petites réflexions? On voit que l’Europe Social n’a jamais été dans l’esprit des concepteurs de l’Union européenne. Le capitalisme fait l’économie de la sécurité sociale. Le plus important c’est la monnaie, le flouse. Les américains et les chinois ne sont pas en reste. D’ailleurs l’Europe s’est construite pour contrer ces 2 géants, sans compter la Russie, qui peut à tout moment couper le robinet du gaz, mais avec une influence moins importante.

La politique commune de la France, des USA et de l’Angleterre est assez clair. Les 3 pays du gouvernement du monde sont en mission pour leurs financiers. Peu importe le nombre de morts et le nombre de famille victimes de leur barbarie. « By any means necessary » les ressources énergétique à moindre cout, même gratuit si possible.
On ne peut vraiment rien attendre de ceux-là. Comme disait Coluche, « l’autre, à force d’attendre est déjà mort d’autre chose ».

Bantu Biko

VIA

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :