Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

BENIN : Non assistance à classe politique en danger ???

La classe politique béninoise et son exécrable réputation : pitoyable ! Encore plus lamentable après deux retentissants K.O. électoraux consécutifs. Une mouvance présidentielle désespérément accrochée à un vocable (encore très flou au sein de l’opinion) à savoir la refondation, et une opposition revenue à ces vieux démons. En gros, les gestionnaires présumés de la cité offrent d’eux-mêmes une image désastreuse, presque apocalyptique. Pendant que les défis du citoyen s’amoncellent. Des régions entières sans électricité, sans eau potable ; des pistes rurales hors d’usage ; des axes routiers complètement défoncés ; hôpitaux, écoles, services publics délabrés ; jeunes au chômage ; opérateurs économiques aux abois ; étudiants en perte de confiance en l’avenir. Bref, le classique de la mal gouvernance régente toute la vie sociopolitique du pays depuis des décennies. La faute à qui ? Aux politiciens ! Répondrait en chœur la grande majorité des Béninois.

Ce diagnostic n’est pas seulement trop facile, il est proprement inutile et n’apporte aucune solution à la grisaille collective. La réflexion devrait se poursuivre à propos de ce qui a été fait pour sortir cette classe politique du trou noir. En clair, 7 millions d’individus, conscients du fait que leur devenir dépend en grande partie de la poignée de décideurs aux commandes du navire commun ne se posent même pas la question de savoir ce qu’il faut faire pour obliger ces gens à améliorer leurs performances. Le Bénin n’est certainement pas un Canton Suisse où les décisions se prennent en assemblées générales des populations. Il n’y a donc que les politiciens eux-mêmes qui puissent se sortir d’affaire. Mais le problème c’est que rien n’est fait et la situation s’aggrave de jour en jour. L’évidence est qu’ils sont médiocres. On compte pourtant parmi eux de remarquables diplômés en toute matière : ingénieur, enseignant, douaniers, gendarmes, militaires, journalistes, économistes de renom, banquiers, experts comptables, hommes d’affaires et bien sûr quelques faux diplômés, escrocs en tout genre. Du brut, tout cela, sans valeur ajoutée, politiquement parlant.

Je cherche un seul canal, dans ce Bénin (20 ans de démocratie), destiné à faire acquérir à ce beau monde ne serait-ce qu’un brin d’aptitude à l’exercice de la politique, en vain. Un centre de formation, une école de parti, des séances de remise à niveau, des bourses de perfectionnement à l’intention des gens qui gèrent la cité commune. Quelqu’un peut sortir directement d’un projet agricole de l’administration publique pour se retrouver, du jour au lendemain, Secrétaire parlementaire ; et ce n’est pas le cas le plus anecdotique. La politique au Bénin est la seule profession sans norme où n’importe qui peut faire n’importe quoi. La seule activité sensible que l’Etat se refuse de protéger et de réglementer. Ne parlons surtout pas du ridicule de la charte des partis, obsolète, d’un autre siècle.

Ce dont les partis ont besoin ce ne sont pas des noms de militants répartis sur toute l’étendue du territoire national en vue du remplissage des formulaires de déclaration au ministère de l’Intérieur. Il leur faut de l’argent public pour animer leurs écoles de parti, leurs manifestes, leurs administrations, leurs permanences, leurs radiodiffusions, leurs chaines de télévision, et donner l’instruction nécessaire à leurs cadres promis à la gestion des affaires d’Etat. On exige de l’Union fait la nation de survivre aux K.O. électoraux sans se préoccuper de comment payer le loyer de leur siège, les salaires du personnel, les activités de ses dirigeants et l’animation de la vie publique. Fcbe est beaucoup plus un mirage qu’un appareil véritable, doté de siège, de personnel, de structures et de plan de travail. Sa trajectoire demeure intimement liée à celle de son mentor, le docteur-président-refondateur. C’est cela la classe politique béninoise. Elle a besoin d’argent, d’argent public ; sans détournement, sans corruption, sans gré à gré, sans surfacturation !!!

Le plus légalement du monde !!!

arimi choubadé http://arimi.freehostia.com

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :