Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Jacob Zuma Critiqué par son parti sur sa politique en Libye

Zuma as-tu oublie l’histoire ?

De Bobby Clarke de Clément Payne Mouvement, et Party People Empowerment de la Barbade

La critique du président Zuma sur sa prise de position aux Nations Unies par rapport à la Résolution 1973 sur la Libye est bien appuyée par notre organisation à la Barbade et je suis sûr que par les autres organisations dans les Caraïbes par rapport à la position de Zuma soutenant la résolution 1973.

Le Congrès national africain avec des dirigeants comme Albert Lithuli, Nelson Mandela, Winnie Mandela, Govan Embeki, Walter Sisulu, Mama Albertina Sisulu, Steve Biko etc qui ont combattu pour la libération du continent africain et soutenu financièrement et moralement par Muammar Kadhafi et Fidel Castro … etc doivent être abattus par les attitudes honteuses du président Jacob Zuma.

Jacob Zuma doit reconnaître sa hâte indécente soutien des Nations Unies dans la Résolution 1973 qui a été élaboré avec la collaboration de l’Organisation des Nations impérialistes des États-Unis, la France et la Grande-Bretagne.

Comment un dirigeant Africain, qui connait l’histoire de l’esclavage des peuples africains, la criminalité des pays européens peut être d’accord avec l’Organisation des Nations Unies pour appuyer l’invasion de l’Afrique par l’Europe meurtrière et de plus contre Mouammar Kadhafi ?

La vérité sur le soutien de Mouammar pour la lutte pour l’indépendance des pays africains avec particulière référence à l’Afrique du Sud avec un fort soutien militaire de Cuba devrait avoir créé dans l’esprit de Jacob Zuma la nécessité de s’assurer que les pays impérialistes ne puissent  plus terroriser et contrôler nos pays africains.

Quand le président Zuma a informé son représentant des Nations Unies à voter pour une zone d’exclusion aérienne en Libye « Résolution 1973 », il aurait dû et aurait du savoir  avec la Chine que la résolution était corrompu et baisée.

Le Président Zuma  doit savoir comprendre ce qu’est une zone d’exclusion aérienne signifiait? A-t-il regardé les résolutions des Nations Unies contre l’Irak pour une zone d’exclusion aérienne? A-t-il compris une zone d’exclusion aérienne signifiait qu’aucun avion ne doit survoler la Libye ou venir attaquer le  peuple libyen?

Zuma  a-t-il discuté de ce principe avec les président Barack Obama, Sarkozy, et le Premier ministre Cameron et arriver à une conclusion avec eux qu’ils veillent à ce qu’aucun des avions même non libyens la face?

Notre frère Julius Mulema,  président de ANC Youth Leader doit être salué pour avoir cette position avant toutes les nations africaines et les forces progressistes du monde.

Bien que le gouvernement Chinois tente maintenant de mettre les forces de la Libye ensemble pour essayer de résoudre le problème, il faut bien comprendre que seule l’Union africaine sous la direction de l’Afrique digne, sans l’influence de l’Europe et de l’Amérique du Nord doivent s’asseoir ensemble et faire face aux positions actuelles.

Il est bien connu que la Libye a le plus haut niveau de vie en Afrique, dans la plupart de l’Asie, dans certaines parties de l’Europe, dans certaines parties de l’Amérique du Sud, et par conséquent  il n’était pas nécessaire de tenter  le renversement du gouvernement de la Libye.

Dans les années 1990 le gouvernement américain a produit un document rédigé par John Negroponte, Dick Cheney, Donald Rumsfeld et Karl Rove, appelé le siècle américain, dans lequel il disaient qu’il fallait poursuivre la domination américaine. Le complexe militaro-industriel des Etats-Unis d’Amérique devait  pour atteindre cet objectif, renverser les  gouvernements de l’Irak, l’Iran, Syrie, Liban, Libye, Somalie, et Soudan.

Il faut bien comprendre que, en 2009, après les discussions avec Kadhafi et  le Premier ministre d’Angleterre, Tony Blair, le Premier ministre italien Silvio Berlusconi, le président de la France, Nicolas Sarkozy, le secrétaire d’État des États-Unis, Hilary Clinton, a reconnu explicitement que la Libye et le colonel Kadhafi n’ont jamais été un état terroriste.
Pour la première fois dans l’histoire des Etats-Unis, un projet de loi a même été voté à l’unanimité par les deux chambres du Congrès des États-Unis pour fournir à la Libye de la technologie. Néanmoins au début de 2011, les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne ont quand même décidé que la Libye, le colonel Mouammar Kadhafi était  un mauvais pays et la direction de la Libye devraient être changée.

Nous avons soutenons donc Julius Mulema dans son attaque du président Jacob Zuma, qui a omis de reconnaître l’histoire du peuple noir et de son pays l’Afrique du Sud.

Nous exigeons que l’Union africaine présente une résolution aux Nations Unies  pour :

a) arrêter toutes les attaques de l’OTAN sur la Libye

b) la suppression de l’embargo sur la Libye et le rétablissement du survol de son espace aérien.

c) la libération de milliards de dollars saisis par les Etats-Unis et l’Europe afin qu’ils reviennent au peuple libyen.

d) respecter les droits des peuples africains afin qu’ils déterminent leur destin.

Traduction de l’anglais par Afrohistorama

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :