Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Côte d’Ivoire : Mamadou Koulibaly, le 3e homme de la France

Depuis le mardi 11 Juillet 2011 dernier  ce qui était un secret de polichinelle pour les initiés est devenu réalité pour le commun des ivoiriens. Le Professeur Mamadou Koulibaly claque la porte du FPI qu’il a insidieusement voulu faire disparaître de la carte alors que son mentor politique le Président Laurent GBAGBO croupit dans les geôles du sieur dramane ouattara sous préfet fasciste d’Abidjan. Un parricide aurait voulu être commis qu’il n’y en aurait pas meilleure manière.  Le plus amusant ce sont les militants du rdr qui crient victoire croyant que ce qui se passe va affaiblir le Front Populaire Ivoirien dont  l’illustre fondateur Koudou Laurent GBAGBO est devenu un véritable produit marketing panafricain.

Le FPI n’existe plus de fait dans l’inconscient collectif de la grande majorité des ivoiriens tant la renommée du Président GBAGBO lui fait ombrage. Aujourd’hui on parle de pros GBAGBO et non de pros FPI. Le seul nom de GBAGBO suffit à déclencher des hystéries collectives y compris même parmi ses détracteurs les plus irréductibles donc pour des observateurs avisés l’acte de Mamadou Koulibaly devrait être passé pour perte et profit.

A part les aficionados de dramane ouattara qui veulent croire des inepties tout le monde sait que Mamadou Koulibaly joue pour lui depuis plusieurs mois. Si l’ambition du brillant Professeur d’économie est un acte louable en différents points ce qui pose problème c’est le timing et les fallacieuses raisons subjectives évoquées pour justifier ce qui s’apparente à un véritable acte de trahison doublé d’une lâcheté inouïe que seuls les fourbes peuvent justifier.  Non le Professeur Mamadou Koulibaly ne part pas pour les raisons qu’il évoque sinon il serait déjà parti depuis fort longtemps c’est-à-dire avant même les élections de 2010 et le monde entier lui aurait reconnu son courage, son honnêteté et sa probité morale tant exposée.  Non, non et non l’homme politique (numéro 3 de surcroit jusqu’au 11 avril du FPI, ensuite il est devenu numéro 1 par intérim jusqu’au 11 Juillet 2011)  qui est revenu à Abidjan avec l’aide des français, sous escorte française et qui a regagné son domicile comme si de rien n’était alors que ses camarades du parti étaient pourchassés, traqués et assassinés  à travers le pays ne dit pas toute la vérité au peuple ivoirien. Vérité que peu savent et que beaucoup ignorent. Mamadou l’intrépide universitaire et Président de l’assemblée nationale ivoirienne qui a héroïquement claqué la porte au nez et à la barbe du colon lors des assises de Marcoussis en janvier 2003 est mort depuis le mois de Janvier 2011 date de la première approche franche et directe de ses partenaires qui le portent aujourd’hui.  Mamadou est mort vive Koulibaly le 3è homme. Paris tente d’emprunter la voie du milieu pour préparer l’avenir mais hélas on l’a déjà découvert. Elle sera obstruée intellectuellement par la mise à nu de cet autre complot en cours. Comme dramane tout ceux qui seront soutenus par le colon seront frappés du sceau de la suspicion et  automatiquement combattus pour le seul bien être de notre peuple.

Paris prépare déjà l’après  Ouattara

Depuis fort longtemps dans sa guerre contre le Président Laurent GBAGBO, Sarkozy s’est rendu compte de l’impopularité de dramane ouattara mais a décidé de lui créer une adhésion artificielle afin de justifier le braquage électoral à venir sous l’égide de l’ONU comme cela s’est passé en Afghanistan pour Karzaï. Il fallait donc pour cela compter sur des erreurs du camp présidentiel comme l’acceptation de la répartition insensée des commissaires de la commission électorale mais surtout le principe des élections avant le désarmement réel des rebelles pros ouattara. Erreurs qui furent allègrement commises avec délectation et enthousiasme (c’est à se demander comment cela a pu être possible !!!) par le camp du Président GBAGBO. Malgré cela les français ont prévu un 3è homme qu’ils ont trouvé en la personne du Professeur Mamadou Koulibaly.  Vu l’état d’esprit du type il fallait trouver une méthode d’approche intelligente. Là aussi les français qui ont apprivoisé l’entourage du Président GBAGBO mieux que lui-même n’ont pas eu trop longtemps à attendre tant Mamadou Koulibaly a été maltraité et marginalisé par ses camarades du parti. Le cocktail explosif prêt il fallait maintenant le moment et la période post électorale fut donc mise à profit pour porter le coup fatal à la liaison GBAGBO-Koulibaly.

Exilé volontaire au Ghana dès le lendemain du 2è tour remporté  par le Président GBAGBO contre la volonté intrinsèque de Sarkozy (passage sous silence des exactions commises dans le nord sur les observateurs de l’union européenne pour les besoins de la cause), des approches détournées ont minutieusement préparées Mamadou KOULIBALY à l’idée que son heure est venue de voler par ses propres ailes. Nous éviterons à nos lecteurs les tenants et aboutissants des tractations  mais qu’ils sachent que celles-ci finirent par aboutir à la décision du Professeur d’agir dorénavant pour lui-même avec l’aide de ses nouveaux amis. Voici comment un autre brillant intellectuel africain est tombé dans l’escarcelle des français pour la énième fois de l’histoire.

Le 3è homme cueilli il fallait mettre en place la stratégie d’acceptation de ce qui ne paraissait pas évident aux non avertis. Voilà ce qui explique les errements contradictoires du Professeur KOULIBALY depuis son retour d’accra. Tout ceci n’avait qu’un seul but. C’est-à-dire Mamadou KOULIBALY quitte GBAGBO et crée son parti (alors qu’il criait partout qu’il ne crée pas son parti par manque d’argent, le voici 3 semaines plus tard avec un parti en gestation, apparemment DIEU lui a fait tomber l’argent du ciel!!!). Le parti à venir n’a pour seul objectif que de permettre à KOULIBALY de remplacer ouattara à très court terme à la tête de l’état car les français savent qu’il sera difficile au sous préfet de tenir 5 ans à la tête du département ivoirien.  Tous les dramanistes heureux devraient donc se raviser car tout ce qui brille n’est pas de l’or dit un adage bien connu de tous. Comme disent les anglophones WAIT AND SEE !!!!!!!!

Michel LEFEBVRE

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :