Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Les Etats Unis responsable de 225 000 décès depuis 2001

Les conflits militaires dans lesquels les Etats-Unis se sont engagés depuis les attentats du 11 septembre ont causé la mort d’au moins 225.000 personnes

Les conflits militaires dans lesquels les Etats-Unis se sont engagés depuis les attentats du 11 septembre ont causé la mort d’au moins 225.000 personnes et coûté près de 3.700 milliards de dollars au budget américain, lit-on dans un rapport de l’Université Brown cité samedi par les médias occidentaux.

« Les estimations les plus prudentes du bilan des victimes directes se chiffrent à ce moment à 225.000 morts et 365.000 blessés« , indiquent les auteurs du rapport consacré aux guerres en Irak, en Afghanistan ainsi qu’à la campagne antiterroriste menée au Pakistan.

Les civils ont payé le plus lourd tribut à la guerre s’élevant à 172.000 morts, dont 125.000 Irakiens, 35.000 Pakistanais et 12.000 Afghans.

Dans le même temps, le nombre de soldats tués ont atteint 31.741 personnes, selon ce rapport, dont environ 6.000 Américains, 1.200 soldats alliés, 9.900 Irakiens, 8.800 Afghans, 3.500 Pakistanais ainsi que 2.300 membres de sociétés militaires privées.

Les conflits ont également provoqué un flot massif de réfugiés et de déplacés, notamment en Irak et en Afghanistan (plus de 7,8 millions de personnes).

Source : MOSCOU, 2 juillet – RIA Novosti

Complément d’El Watan

Les conflits dans lesquels les Etats-Unis se sont engagés depuis le 11-Septembre ont provoqué la mort d’au moins 225.000 personnes et entraîné un coût d’au moins 3.700 milliards de dollars, selon une étude américaine publiée cette semaine par l’université Brown.

Les chercheurs, dirigés par les Pr Neta Crawford et Catherine Lutz, se sont penchés sur les guerres en Irak, en Afghanistan ainsi que sur la campagne antiterroriste menée au Pakistan.

Selon eux, « une estimation extrêmement prudente du bilan des victimes directes de ces guerres s’élève à ce stade à 225.000 morts et environ 365.000 blessés ».

Le nombre de soldats tués est ainsi de 31.741 selon ce rapport, dont environ 6.000 Américains, 1.200 soldats alliés, 9.900 Irakiens, 8.800 Afghans, 3.500 soldats pakistanais ainsi que 2.300 membres de sociétés militaires privées.

Les civils paient le plus lourd tribut : 172.000 morts (125.000 Irakiens, 35.000 Pakistanais et 12.000 Afghans). Les chercheurs n’évaluent en revanche qu’entre 20.000 et 51.000 le nombre total d’insurgés éliminés.

Quelque 168 journalistes et 266 travailleurs humanitaires ont par ailleurs été tués depuis que les Etats-Unis se sont engagés dans ces pays dans la « guerre contre le terrorisme ».

Ces conflits ont engendré un flot massif de réfugiés et de personnes déplacées de plus de 7,8 millions de personnes, surtout en Irak et en Afghanistan.

Le coût cumulé de ces guerres est faramineux si l’on en croit cette étude : au minimum 3.700 milliards de dollars, ce qui représente le quart de la dette américaine.

Ces coûts représentent aussi bien les budgets consacrés aux opérations par le Pentagone, que les dépenses supplémentaires pour le département de la Sécurité intérieure occasionnées par la lutte antiterroriste et la protection du territoire américain.

Ils comprennent également les prévisions de dépenses fédérales jusqu’en 2051 pour les anciens combattants américains rendus invalides au cours de ces guerres et les budgets du département d’Etat et de l’Agence américaine d’aide au développement (USAID) liés à ces conflits.

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :