Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Côte d’Ivoire : Ouattara en vacance à Paris

À peine deux mois après la formation du gouvernement au grand complet (le 1er juin dernier, ndlr) et le chef de l’Etat et ses ministres s’offrent deux semaines de villégiature. Le prochain conseil des ministres est prévu pour le 8 septembre 2011. C’est hier à la fin du Conseil des ministres que la nouvelle est parvenue aux concernés.

Bien entendu, Alassane Ouattara se rendra lui-même à Paris ce week-end pour rejoindre son épouse, Dominique Ouattara, qui l’y a devancé depuis mardi dernier. Au moment même où les Ivoiriens continuent de subir les difficultés de la vie, avec les prix des denrées de première nécessité qui ne cessent de grimper au jour le jour, les exactions des Frci sur les populations à répétition qu’on enregistre ça et là. Il faut ajouter à cela, les morts en cascade du fait d’accidents. Jusqu’à hier, nous en étions à près de la centaine de morts en moins d’une semaine. Des milliers de famille désormais sans ressources du fait de l’opération «ville propre» lancée par la ministre de la salubrité urbaine.

Même si l’initiative de la ministre Anne Ouloto, est à l’origine louable, la situation ne s’y prête guère. Puisque ces commerçants du secteur informel, comme la plupart des Ivoiriens, ayant subi la crise avec des conséquences graves, auraient souhaité un délai raisonnable, avant toute opération de déguerpissement. Les prix flambent sur les différents marchés. Les prix du riz, de l’huile, du sucre, du savon et même du cube Maggi, ont connu une augmentation. Se nourrir pour bien des familles à Abidjan relève du miracle. Les tracasseries routières, les rackets viennent en rajouter à la souffrance au quotidien des Ivoiriens. La sécurité est illusoire. La commune de Yopougon est en « état de siège », avec le déversement des centaines de Dozos dans cette commune où ils y règnent en véritable maîtres des lieux et en forces de défense et de sécurité : contrôle d’identité, perquisition, contrôle de routine, fouilles corporelles… pendant ce temps, le chef de l’Etat, son Premier ministre et l’ensemble de leur gouvernement se donnent des vacances – bien méritées -, au grand dam des populations ivoiriennes qui continuent d’endurer le martyre.

Photo – Nouveau Courrier   Texte – G.K.

PS : paru in Le Nouveau Courrier 11/08/2011

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :