Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Armes d’un Genre Nouveau Utilisées en Libye

Comme il fallait s’y attendre, la machine à désinformer tourne à fond, on apprend aujourd’hui qu’un crime attribué à Kadhafi a en fait été commis par les troupes de l’OTAN, histoire d’essayer de nouvelles armes en conditions réelles.

Il faut donc comprendre que l’OTAN rejettera systématiquement ses crimes sur le camp d’en face, aujourd’hui par exemple l’eau a été coupée à Tripoli, les médias en rejettent la responsabilité sur les troupes loyalistes basées à 450 km de là dans la ville de Syrte !
Les infos qui nous parviennent sont complètement surréalistes, il faut s’entraîner à comprendre l’inverse de ce que disent les médias.

Ainsi, au lieu des fanfaronnades sur la liberté et la démocratie je ne serais surpris d’apprendre que l’on se dirige désormais vers une situation à l’afghanne ou à l’irakienne, avec troupes d’occupation, enlisement  et résistance populaire.

Dans ces conditions, l’histoire nous enseigne que la population est toujours parvenue à mettre en déroute  l’occupant.

Il y a deux jours, la presse faisait état de « squelettes calcinés » retrouvés à Tripoli. On avait expliqué que les troupes de Kadhafi avait tué et brûlé des prisonniers avant de prendre la fuite. En général, quand tu prends la fuite, tu as à la rigueur, je dis bien à la rigueur, le temps de tuer. Par contre, pour brûler un corps jusqu’à en laisser que le squelette, c’est une autre histoire. Le corps humain exige beaucoup d’énergie pour que tous les tissus mous soient détruits par les flammes. Même après des incendies de maison ayant duré des heures ou des accidents d’avion se terminant en enfer, il est toujours possible de prélever du sang en poussant l’aiguille assez profond dans le corps.

Verser de l’essence ou liquide équivalent sur un tas de corps, ne fera que détruire leurs cheveux et la plus grande partie de leur peau.

Bon, si vous avez le cœur bien attaché, on passe aux choses sérieuses. Voici des corps brulés avec de l’essence. Vous constatez que la destruction du corps est superficielle. En aucun cas on ne va voir les os.

Corsps brulés à l’essence

Voilà maintenant les Corps qui auraient été brulés par les troupes de Kadhafi

On remarque que tous les tissus mous même les plus profonds sont totalement détruits. Remarquez aussi la boite crânienne qui est explosé en plusieurs endroits. Ca arrive quand le contenu du crane chauffe très rapidement et sa vapeur fait éclater la boite osseuse. Ceci n’arrive de cette façon que lorsque le contenu chauffe très vite. C’est-à-dire qu’une énergie formidable est brusquement appliquée sur le corps. Ceci a été constaté sur les victimes du Vésuve à Pompéi. Les cendres chaudes du volcan les avaient englobés et sous la chaleur intense, les cranes avait explosé.

Voici encore une autre photo d’une prétendue victimes de soldats loyalistes :

Remarquez comme le mur est intact alors qu’il se trouve très proche du corps. Il y a moins de 50 centimètres entre le corps et le mur. Le corps est calciné et le mur en parfait état. Plus de 150 corps ont été retrouvés dans cet état.

L’explication avancée aujourd’hui par la presse et les locaux des deux bords ne tient pas la route. Ce massacre est très probablement le résultat de l’utilisation d’armes secrètes par les forces de l’OTAN. Déjà en 2002, des témoignages venant d’Iraq parlaient d’une arme nouvelle montée sur des chars et qui brulait les gens par des flammes et/ou des rayons. Des bus entiers de soldats avaient été réduits en cendres avec cet équipement.

En 2008, le journaliste Bob Woodward, gagnant du Prix Pulitzer révélait chez Larry King sur CNN que l’armée US a développé une arme entourée d’autant de secret que le Projet Manhattan qui a permis, en son temps, la naissance de la bombe atomique (source). En tous les cas, les guerres comme celle de Lybie donnent un terrain très favorable pour les militaires de tester de nouvelles générations d’armes.

Par Aldo Sterone

Publicités

7 réponses à “Armes d’un Genre Nouveau Utilisées en Libye

  1. joetke septembre 1, 2011 à 3:35

    Sans aller aussi loin, les drônes et leurs multiples applications trouvent un terrain incroyablement qu’on ait osé souhaiter, en Afghanistan et au Pakistan. On pourrait reprocher aux Japonais leur entêtement à ne pas déposer les armes en 1945, donnant immanquablement la meilleure occasion habillée de nécessité pour « essayer » in vivo, la bombe atomique. Mais on ne peut pas reprocher à des civils Libyens d’avoir « incité » les sorciers diaboliques pro-Américains et américains à « mettre au point » sur eux, des nouvelles armes.
    Le pire est à venir et l’aveuglement des occidentaux qui voient ou ne veulent voir des ATROCITÉS se passant à des milliers de km de chez eux, sur d’AUTRES RACES, les fait OUBLIER que ces mêmes armes INHUMAINES sont aussi mises-au-point à leur intention UN JOUR! Et nous parlons de certitudes et de temps trés proche!

  2. Pingback: Louange à Allah

  3. Siriki Kanaté septembre 2, 2011 à 1:34

    On voit même que la cage thoracique a explosé ! les organes liquéfies sont même sortis par la bouche comme s’il avait littéralement bouilli de l’intérieur ! Toutes les substances organiques de ses os ont disparu, ils sont blanchis et friables !

    Comme si ce type avait passé des heures au micro onde extra puissant !

    Que nous réservent les occidentaux avec leurs armes nouvelles ?

  4. Noa septembre 3, 2011 à 4:38

    Comment résisté à des armes aussi perfectionnés… C’EST UNE HONTE D’ETRE AUSSI INHUMAIN SURTOUT A NOTRE EPOQUE !

  5. boutou septembre 3, 2011 à 9:31

    C’EST UNE HONTE D’ETRE FRANCAIS ! ET AVOIR SARKO COMME PRESIDENT UN ASSASSIN

  6. boutou septembre 3, 2011 à 9:51

    que dieu donne a sarko un enfant handicapé !

  7. Enrique Ferro septembre 3, 2011 à 10:54

    Le phosphore blanc utilisé à Falluja en Iraq avaient des conséquences ressemblables. C’est un fait que l’un des buts les plus recherchés de ces guerres barbares contre des peuples qui ne peuvent pas se défendre est le testage de nouveaux armements. Nous savons qu’aux Etats-Unis des essais de cette teneur ont été développés sur des Américains pauvres à leur insu aux années cinquante et après. Les « maitres de l’univers » ne respectent rien! Mais pouvoir utiliser comme des cobayes des populations indéfenses, de surcroit pas assez « blanches », c’est une aubaine pour eux.
    Ils n’allaient pas « gaspiller » l’occasion en Libye!

%d blogueurs aiment cette page :