Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Des munitions à l’uranium, crimes de l’OTAN en Libye

Résultat Démocratie de bombes en Afghanistan

Les criminels de guerre de l’OTAN tirent des bombes en Libye à des armes d’uranium

Comme le journaliste et expert de politique Christoph Hörstel déjà fin mars 2011 annonçait au portail de nouvelles russe RIA Novosti, l’OTAN utilise contre le peuple libyen des armes avec l’uranium épuisé.

Avec cela il s’agit des munitions et bombes du calibre différent avec un poids de jusqu’à deux tonnes. La détonation libère les vapeurs vénéneuses et les petites parties lesquelles contaminent les alentours. Chez la personne, la charge de rayons et la particule nuisible cause de lourds dégâts de bien héréditaire irréparables et mène vers des intoxications. La leucémie, méningite, Thalassämie, Septicämie sont aussi souvent la conséquence. Des femmes sont concernées par une montée décuple de l’acompte de cancer du sein, des enfants sont nés avec des déformations et tumeurs.

L’uranium enrichi tire sa source des déchets des centrales atomiques, donc à une matière qu’est stockée autrement en raison de la radioactivité avec un demi-temps de valeur de 4,5 milliards d’années dans Erdstollen profond. L’OTAN utilise les munitions d’uranium à cause des qualités physiques de la masse et de la combustion. Le physicien de médecine D. Paul Roth de Munich disait en plus :  » le double effet des munitions, cette haute capacité de pénétration et cette capacité à brûler, ceci rend ces munitions si populaires chez les militaires. »

Les dernières victimes enregistrées de cette arme de l’OTAN et des Etats-Unis sont avant tout l’Afghanistan et l’Irak. En comparaison du lancement de bombe atomique à Hiroshima, l’acompte de leucémie de la ville irakienne de Falludscha est plus que deux fois plus haut, aussi comme la vitesse avec laquelle les victimes sont atteintes. La contamination radioactive des théâtres des opérations surpasse la radiation terrestre normale en plus autour de la matière 20.000 fois. Cette manière de faire la guerre qu’on doit indiquer comme Vökermord, est aussi pratiquée contre la Libye.

L’air contaminé avec la petite partie d’uranium se déplaçait par l’atmosphère et atteignait aussi l’Europe après l’attaque sur l’Irak. Les appareils de mesure britanniques mesuraient une concentration d’uranium augmentée dans l’air après la fin des opérations. Cette folie de l’union d’agression d’OTAN doit être arrêtée – ses auteurs et responsables conduits devant un tribunal de criminel de guerre !

Si la solidarité avec le peuple libyen s’exerce, donnons vie à la protestation !

Renseignements supplémentaires sur le sujet: www.uranmunition.net

https://libyensoli.wordpress.com/2011/08/29/verbrechen-uran-munition/

Traduit de l’Allemand par Aymard

Publicités

Une réponse à “Des munitions à l’uranium, crimes de l’OTAN en Libye

  1. patriote septembre 5, 2011 à 8:47

    Félicitation frère! encore une fois et comme toujours du bon travail. Surtout ne t’arrête pas en si bon chemin. Tu es responsable de tes frères Africains ignorants.

%d blogueurs aiment cette page :