Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Les châteaux des rebelles ivoiriens à Ouagadougou

Les châteaux des rebelles ivoiriens à Ouagadougou

Depuis 2002, les rebelles ivoiriens ont tué et volé pour se construire de belles maisons à Ouagadougou, d’où ils étaient partis pour attaquer la Côte d’Ivoire et le régime de Laurent Gbagbo.

Pendant 10 ans, ils ont détourné le cacao et le café en direction du Burkina, le coton, l’anacarde, le diamant exploité en zone nord et envoyés au Burkina. Depuis 2002 au niveau intérieur, le premier impact est la perte sèche des recettes historiquement collectées dans la zone Cno (le nord de la CI sous contrôle rebelle). Cette perte est consécutive à la fermeture des postes douaniers et bureaux de collectes d’impôts dans ces zones.

Le préjudice subi par le trésor public est estimé à plus de 240 milliards de F CFA. (…) Les fuites de cacao et de café vers les pays limitrophes ont occasionné des pertes de l’ordre de 240 milliards à la Douane.

Non sans ajouter que l’Etat a perdu au total sur les sept ans, plus de 3 035, 1 milliards de FCFA au niveau des finances publiques.

Ces images des résidences des leaders de la rébellion ivoirienne à Ouagadougou ont été postées sur Facebook.

 Une villa d’une des maîtresses de Guillaume Soro
La Villa de Sidiki Konaté à Ouaga
Une Villa d’un ponte rebelle à Ouaga
La Villa de Hervé Morou Ouattara à Ouaga
La Villa de Sheriff Ousmane à Ouaga
Propriété de Issiaka Ouattara alias Watao
Propriété de Guillaume Soro à Ouaga
Publicités

Une réponse à “Les châteaux des rebelles ivoiriens à Ouagadougou

  1. Konaté septembre 20, 2011 à 4:08

    Bravo ou blame? Ce sont des photos de villas qu’on peut trouver à Ouaga2000. Je connais aussi ce quartier. Mais est-ce vraiment des villages d’ex-rebelles? Le feu à suffisamment brûlé en CI et on n’a pas besoin d’en allumer davantage. Si ces maisons appartiennent vraiment à ces pontes des Forces rebelles, bravo à toi, sinon c’est ginpote-quoi.

%d blogueurs aiment cette page :