Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

BENIN : Après son K.O. frauduleux, Yayi le chinois se la coule douce en Chine dans les salons de massage

Le globe trotteur comme il aime se faire appeler, Boni Yayi après avoir fait le tour de la planète terre au lendemain de sa prise de pouvoir en 2006 pour, dit-il chercher des investisseurs étrangers et mobiliser des ressources pour sortir le Bénin de son état de pays sous-développé n’est pas au bout de son périple. En effet, depuis qu’il a repris les rennes du pouvoir à la faveur de son plébiscite de mars dernier, Yayi a renoué avec son sport favori. Qui a dit que le pouvoir n’est pas doux ? La semaine dernière, le Dr Boni Yayi s’était envolé pour la Chine dans le cadre de la coopération bilatérale. Bla bla bla et tout le reste. Mais en fait de coopération bilatérale et de visite de travail, le Prégo n’a pas perdu son temps hein.

Au moment où les cadres du ministère des affaires étrangères et autres chargés de mission s’échinaient à déchiffrer l’alphabet chinois qui ma foi n’est pas un des plus faciles à déchiffrer, Yayi se la coulait douce dans les centres chinois de massage et d’acupuncture. Du massage chinois, à la digitotherapie en passant par le moxa pour finir avec le yin et le yang, Yayi a soigné ses lombalgies et autres torticolis qu’il a eus à force d’acquiescer de la tête chaque fois que quelqu’un parle en se donnant du plaisir. Ce séjour qui aura duré au total huit jours, aura permis à Yayi de goûter aux délices asiatiques en matière de médecine traditionnelle et de remise en forme complet appelé sous d’autres cieux check up. Seulement, il n’est pas exclu que Yayi, tel qu’on le connaît, ait passé autant de temps dans l’empire du milieu pour s’imprégner d’avantage des notions de commandement. Car, il n’est plus un secret pour personne que la Chine est passée maître dans l’art de redresser un peuple grâce au bâton et à la carotte. S’il est vrai que le séjour du tronc d’arbre dans l’eau ne le change pas en crocodile, espérons que ce séjour de Yayi en Chine ne va point le changer en Chinois.

Par Romuald Tchoukpa

LBL

Publicités

Une réponse à “BENIN : Après son K.O. frauduleux, Yayi le chinois se la coule douce en Chine dans les salons de massage

  1. didier septembre 21, 2011 à 10:35

    Un article de Le Matin
    Ce que cache l’acharnement de Andoche Amègnissè contre les Soglo: Au sujet des prochaines élections municipales à Cotonou
    Pourquoi Andoche Amegnissè en veut-il aux Soglo ? C’est la question que se posent actuellement certains citoyens ? Pendant ce temps, d’autres affirment que Andoche Amegnissè a l’habitude de tirer là où il ne fallait. Farouche adversaire de Boni Yayi lors de la présidentielle de 2011, Andoche Amegnissè n’a pu réaliser son rêve le plus cher. Celui de vilipender Boni Yayi et de contribuer à son échec. Il serait à la recherche d’un point de chute en s’attaquant aux Soglo à qui il aurait curieusement, selon les informations recueillies au cours de nos investigations, adressé un courrier, précisément Léhady qu’il se propose d’aider pour gagner la présidentielle de 2016.

    Aujourd’hui, Andoche Amegnissè prend pour cible les Soglo et s’acharne sur la famille du Président Maire de Cotonou, Nicéphore Soglo. « Cotonou n’est pas la propriété privée d’un ancien Président de la République et de sa famille, Mathieu Kérékou a quitté le pouvoir depuis 2006
    Il se repose et ne s’accroche à rien ni pour lui-même ni pour ses enfants, les Soglo doivent quitter la tête de la Mairie de Cotonou pour favoriser l’alternance » Tels sont les propos de Andoche Amegnissè, publiés il y a quelques jours dans certains canards et que des sympathisants de la Renaissance du Bénin ont désapprouvés. Ceux-ci, selon certaines indiscrétions ne sont pas allés du dos de la cuillère pour exprimer leurs indignations face à ce qu’ils qualifient des acharnements de Andoche Amegnissè. Mais pourquoi cette réaction de Andoche Amegnissè qui veut à tout prix, le départ des Soglo de la mairie de Cotonou ? La question mérite d’être posée. Et selon nos investigations, Andoche Amegnissè aurait adressé à Léady Soglo, un courrier en date du 05 septembre 2011 qu’il aurait signé en personne. D’après les sources, Amègnissè faisait observer dans cette lettre que certains opposants ont rejoint la mouvance présidentielle au lendemain de la victoire de Boni Yayi et que vue la situation actuelle, lui Andoche Amegnissè et son sa formation politique ne peuvent plus faire une opposition radicale.
    Les mêmes sources révèlent que dans ce même courrier, l’ancien opposant farouche de Boni Yayi disait également ceci à Léhady Soglo : « Je voudrais te proposer un accord qui me permettra de venir avec mes militants dans ton parti la Rb. Tu as les moyens de gagner en 2016 et je peux contribuer à ta victoire si tu me le permet ». Il a ajouté précisent les sources, que 2013 et 2015 seraient des étapes capitales et que lui Amègnissè n’a ni les moyens ni des ambitions d’une candidature à l’élection présidentielle. Alors que ce courrier a été transmis selon nos investigations, le 13 septembre 2011 dernier au secrétariat exécutif national de la Rb par le Président Léady Soglo pour être étudié, Andoche Amegnissè n’a pas voulu faire preuve de patience, mais il a commencé par vilipender la famille Soglo. En désavouant les propos de Andoche Amègnissè qu’ils qualifient de désobligeants, des citoyens et sympathisants de la Rb épris de paix pour le Bénin, estiment qu’il s’agit d’une plaisanterie et ont invité la population à rester vigilante pour ne pas tomber dans le piège des manipulateurs et des politiciens à court d’arguments et qui n’ont plus d’autres armes que d’entretenir les conflits et l’acharnement pour régler les comptes à ceux qui n’épousent pas leur logique.

    Jean DOSSOU

%d blogueurs aiment cette page :