Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Découverte d’un charnier à Tripoli, encore de l’intox !

Le Conseil de transition libyen par sa branche militaire de Tripoli a annoncé dimanche avoir retrouvé la fosse commune où auraient été enterrés des milliers de prisonniers de la prison d’Abou Salim exécutés le 29 juin 1996 par le régime de Mouammar Kadhafi. On reste pantois après avoir vu hier et dimanche les images sur la chaîne qatarie El Jazeera des « restes de ces centaines de prisonniers retrouvés à Tripoli ». La chaîne de l’émir du Qatar comme à son habitude a diffusé avec brio et élégance des images sur un vaste terrain et avec des témoignages de femmes voilées implorant la perte de leurs enfants !

Charnier ???

On pouvait remarquer que les os montrés n’étaient pas ceux des restes humains, mais plutôt ceux des animaux. Il n’y pas eu de fouille, ni moins des analyses pour prouver que l’endroit était réellement un charnier, selon les interventions des nouveaux responsables libyens. Aussi, chacun y est allé de son imagination sur le nombre de prisonniers qui auraient été exécutés par Mouammar Kadhafi ; 1270 pour certains, 1700 pour d’autres ou encore 2000 pour ceux qui cherchent à faire plus de sensationnel.

Et aux membres de ce conseil de transition d’affirmer que : «ces restes des détenus exécutés en 1996 dans la prison d’Abou Salim à Tripoli est l’une des principales causes de la révolte contre le régime mi-février» ! Aberrant !

Tous les moyens sont bons pour diaboliser le régime de Kadhafi, le CNT face à son illégitimité et son incompétence notoire recherche désespérément le soutien du peuple ; un soutien qui ne viendra jamais.

Publicités

Une réponse à “Découverte d’un charnier à Tripoli, encore de l’intox !

  1. walidhicham septembre 27, 2011 à 8:14

    Encore et toujours de l’agitation de la part des médias.
    On leur agite un os et ils se préciptent dessus, ventre à terre, queue entre les jambes.
    A en pleurer
    Walid
    http://walidhicham.wordpress.com/

%d blogueurs aiment cette page :