Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

OPA sur la Côte d’Ivoire !

Vente aux enchères de la Côte d’Ivoire : Drômè kélé-kélé (5 francs) ou drômè fla-fla (10 francs)…

Rosalie Kouamé

Mr Alassane Ouattara, depuis votre prise de pouvoir «par tous les moyens», vos hommes (loubards, sbires en treillis comme en civil et autres initiés à la violence…) ne cessent d’agresser les Ivoiriens dans les campements, les villages et les quartiers. Pire, pendant que vous vous promenez pour vouloir ramener les refugiés ivoiriens «par tous les moyens », votre solution préférée,  pendant que vous sifflez la réconciliation comme un serpent en quête de proie, vos hommes (loubards, sbires en treillis comme en civil et autres initiés à la violence…) agressent, agressent et agressent…

• Vous avez entretenu des hommes pour prendre les armes et attaquer notre chère et mère patrie, la Côte d’Ivoire, pour des raisons personnelles… Et vous le savez mieux que quiconque.

• Vous avez fait le tour du monde pour vilipender la Côte d’ivoire en vue de ternir son image…

• Vous avez profité de votre aventure voltaïque au FMI et à la BCEAO pour vous faire des amis, que vous avez réussi à liguer contre la Côte d’Ivoire…

• Vos amis qui ne sont autres que des rapaces qui lorgnaient les ressources naturelles de la Côte d’Ivoire, n’attendaient que ça pour justifier une attaque contre notre pays.

• Vous et vos amis ont mis sur pied une stratégie guerrière à laquelle vous avez donné une forme électoraliste pour distraire la grande galerie…

• Vous et vos amis, à la fois acteurs et arbitres des soi-disant élections ou de ces élections guerrières, avez  gagné la guerre, au prix de la vie de plus de 3000 âmes…

• Vous et vos amis donc pouvez maintenant vendre et racheter la Côte d’Ivoire au prix qui vous convient… drômè kélé-kélé (5 francs) ou drômè fla-fla (10 francs), c’est comme bon vous semble!

Alors je me demande encore: Pourquoi cette série de violence qui au moment où l’on s’attend à ce qu’elle prenne fin, ne fait que s’amplifier? Pourquoi tenez-vous tant à détruire notre pays?

Ce qui est curieux, c’est que vos supporteurs et partisans qui devraient attirer votre attention sur les dangers de cette attitude nauséabonde, disent plutôt que Gbagbo et son équipe ont fait la même chose. Disons que Gbagbo et son équipe ont fait la même chose… Et alors ???

Lorsque quelqu’un fait «la même chose» et qu’on a critiqué, on ne vient pas pour faire pareil ou pire… Cela est valable pour tout le monde!

Et si ceux que vous traquez dans les campements, les villages, les réunions politiques, les meetings et autres décident de s’organiser en guérilla pour contrattaquer les actes de barbarie dont ils sont victimes, n’est-ce pas alors le schéma d’une vraie guerre civile qui se dessinerait ainsi ??? On me dira que vos hommes sont tellement forts dans la violence au point où personne ne peut s’aventurer dans une contre-attaque… Qu’à cela ne tienne! Néanmoins, le danger peut se situer au niveau de vos amis du Club International Démoniaque, pardon de la soi-disant «communauté internationale.»

• Ceux-là mêmes qui font et défont les leaders du 1/3 monde ou des pays émergeants, selon leurs intérêt…

• Ceux-là mêmes qui n’ont pas d’amis mais n’ont que des intérêts!

Autant ils vous ont aidé à mettre sur pied une cellule de rebelles contre le pouvoir d’hier, autant ils vont profiter des actes de violence de vos sbires pour faire de vos victimes, des rebelles contre vous. Pas par amour pour vous, ni pour votre ennemi… Mais parce qu’ils n’ont pas d’amis, mais n’ont que des intérêts.

Et qui en souffrent? L’Afrique! Les Africains! Les Ivoiriens et même vos larbins!
Evidemment  vous qui avez l’argent comme dieu, le matériel comme ange, pardon comme démon et le matérialisme comme religion, vous n’avez rien à cirer avec les «blablabla» de ceux qui parle du Dieu d’Abraham, de Jacob, de Moise, de David…

Tout ce qui permet de piller la Côte d’Ivoire pour vous enrichir est une bonne stratégie, où une vraie guerre civile n’est pas à écarter. Et pour ne pas vous retrouver à la CPI, ces geôles de vos amis, construites que pour les Africains qui leur tiennent tête comme Gbagbo, alors vous prêcher la paix et la réconciliation pour mieux pratiquer la violence, le mensonge, la vengeance et «la justice des vainqueurs»??? Sinon, comment comprendre votre mutisme sur les agressions et les tueries à travers le pays par vos «adeptes» qui n’ont pour dieu que l’esprit sanguinaire?

En philosophie, on nous disait que «l’homme naît bon, mais c’est la société qui le rend mauvais». L’antithèse par contre est que «l’homme naît mauvais, mais c’est la société qui le rend bon»… Mais avec vous et vos amis, je ne me retrouve ni dans la thèse, ni dans l’antithèse. Pourquoi? Tout simplement parce que mon observation me fait penser que «l’homme nait mauvais et c’est la société qui le rend inhumain…» Voici ma philosophie à moi en vous observant…

Mr Alassane Dramane, dans l’opinion générale, ceux qui vous ont soutenu malgré eux-mêmes et à cause de vos canons sur leurs têtes, ont donné comme explications à leur soutien ce qui suit: «Comme c’est lui qui sait où il est allé chercher ses TUEURS pour venir les déverser dans le pays, alors surpassons-nous en lui laissant ce pouvoir qu’il cherche tant, afin qu’il ramène ses TUEURS d’où il les a pris»… A ce niveau, j’ai failli me faire convaincre, tellement je croyais que vous auriez la volonté de nous redonner notre paix et notre quiétude que vous et les vôtres, nous avez volées… C’est mal vous connaître! Ahhh! Ayahowé!

Un adage baoulé dit: «Même quand ça ne fait pas honte, ça doit au moins faire pitié!»

Mr Alassane Dramane, ayant raté l’occasion d’avoir honte en hypothéquant avec vos amis, la souveraineté de la Côte d’Ivoire, nous vous demandons maintenant de saisir l’occasion d’avoir pitié de la population ivoirienne qui ne sait que vivre en paix…
Evitez-nous Mr Dramane, une guerre civile qui tuera plusieurs milliers d’Ivoiriens pendant que vous et vos amis seriez  en train de piller le pays.

Le vol et le pillage de l’Afrique se font plus aisément pendant les guerres, certes! Néanmoins, le printemps arabe n’a pas encore révélé tous ses secrets relatifs au pétrole… Alors de grâce, épargnez à la Côte d’Ivoire un printemps du cacao, du diamant et du pétrole, au prix des âmes qui survivent déjà dans la précarité, la peur, l’angoisse et le traumatisme que seuls vos sbires savent produire. Après la guerre gagnée, pourquoi ne pas ramener les tigres, les panthères et les serpents dans leurs cages respectives pour que le peuple Ivoirien retrouve un peu sa quiétude?

NB : Libérez le Président Gbagbo pour que nous entamions la réconciliation si nécessaire pour le retour de la Côte d’Ivoire dans les normes humaines. Il ne mérite pas d’être en prison quand vous, vous êtes en liberté! De même, vous ne méritez pas d’être en liberté quand lui, Gbagbo est en prison… Alors laissons tomber les histoires de « capturation, de capturage, de capturement» et même de «transfèrement» qui ne font que compliquer de plus en plus votre équation…

Dieu bénisse la Côte d’Ivoire et l’Afrique!

13 Octobre, 2011

Une contribution de Rosalie Kouamé «Roska»

Ingénieur en Management, Leadership & Strategy Development

Activiste de la Paix, des Droits de l’Homme, de l’Education, de la Culture, de Jésus et des lois Divines

Présidente Fondatrice – Fondation Roska

roska_net@hotmail.com roska_net@yahoo.com

Publicités

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :