Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Monsieur KKB, la cleptomanie électorale de Ouattara n’a rien à cirer avec l’amitié !

Kouadio Konan Bertin dit KKB

Monsieur Kouadio Konan Bertin alias KKB, Président de la Jeunesse du PDCI, se dit énervé. Lui. Enervé. Parce que Ouattara aurait volé leur victoire aux inutiles élections législatives de l’imposture. Quelle surprenante réaction !

Je sais que comme bien d’autres floués du PDCI, tu croyais en ton étoile lorsque tu faisais des photos, assis avec la main de la mémé Hortense Aka Angui sur tes épaules pour faire le passage de témoin à Abidjan Port-Bouët. Bédié entre deux inspirations à la Bacchus (dieu romain du vin et de l’ivresse), avait tenté le coup de la photo du passage de témoin avec Ouattara, son poulain faussaire de circonstance. Et ça a marché au prix de milliers de vies humaines arrachées par la France et les mercenaires que vous autres aviez commandités.

Mais tu l’as vite compris : ce n’est pas une affaire de photo. Dans notre cas, c’était une affaire de voleur et de victime innocente ; mais dans le vôtre, c’est une affaire de « voleur volé ». C’est l’un de vos chansonniers qui le dit : « voleur volé ».

Oui. Vous vous êtes associés à ce cleptomane électoral pour voler la victoire de Laurent GBAGBO et tuer les Ivoiriens se disant pro-GBAGBO parce que vous croyiez que votre forfaiture allait être récompensée à coups de milliards et de postes juteux. Aujourd’hui, c’est vous qui passez à la casserole. « Voleur volé ! Voleur Volé ! … » Vous connaissez bien le refrain de cette chanson de N’Guess Bon Sens.

Mais cher KKB fondateur de l’ancienne CERAC (Cellule Estudiantine de Réflexion et d’Actions Concrètes) qui m’avait fait espérer de loin, en l’émergence d’une génération d’Africains n’ayant pas le complexe du colonisé et habités par le sens de l’intérêt national. Je sais que tu n’as plus d’idéal et tu manques désormais de pertinence depuis que pourchassé par le poids de l’âge et condamné à exercer pour seule profession, la Présidence de la jeunesse de ton parti, tu confonds vitesse et précipitation pour te faire une petite place au soleil.

En te voyant te plaindre d’avoir été volé aux élections législatives organisées par un imposteur habité par un esprit de perfidie et de vol automatique, j’ai éprouvé réellement de la pitié pour toi.

Mais ne t’en fais pas. Ce n’est pas à toi seul ou au PDCI qu’il est arrivé d’être victime du cleptomane électoral que vous avez choisi comme allié.

C’est parce que vous ne connaissez pas les symptômes de la cleptomanie que vous vous plaignez. La cleptomanie est un trouble psychique qui se caractérise par une impulsion régulière à voler, indépendamment de tout besoin économique ou usage personnel. Le cleptomane vole parce qu’il a besoin de voler et qu’il ne peut pas s’empêcher de voler. Il ne connaît pas ami ou parent. Il vole sans distinction de bord politique, d’allié, d’ennemi ou d’ethnie. Il vole. Un point, un trait.

Alors ce n’est pas parce que tu t’appelles Kouadio Konan Bertin, membre du PDCI, membre du RHDP créé par Ouattara et Bédié, que ton cleptomane d’allié politique ne te volera pas.

Le drame avec vous autres, c’est que pour faire gratuitement mal à Laurent GBAGBO, vous avez choisi pour allié et ami, un cleptomane.

Le bien dans tout ça, c’est que depuis votre douche froide du 11 décembre 2011, c’est vous qui expliquez au monde entier, les circonstances réelles des fraudes massives que Laurent GBAGBO a dénoncées au lendemain des élections présidentielles de novembre 2010 et qui lui ont valu d’être le seul Président en exercice à être déporté au 21ème siècle vers un lieu de mise en quarantaine appartenant au bloc impérialiste occidental.

Mais à chacun sa douleur. A chacun son combat. Le dirait le sage.

Vous avez goûté à votre tour à l’amère potion de la cleptomanie électorale. Dans la honte et dans la confusion la plus totale. Débrouillez-vous avec cet arrière goût amer qui vous hante. Et arrêtez de nous gueuler dans les oreilles. Nous avons d’autres chats à fouetter. Le temps presse.

A Très bientôt.

Hassane Magued

Publicités

Une réponse à “Monsieur KKB, la cleptomanie électorale de Ouattara n’a rien à cirer avec l’amitié !

  1. clovis décembre 24, 2011 à 9:42

    je pense qu’il n’est pas temps aux ivoiriens de se lamenter.
    l’union a toujours fait la force,je les invite plutot a se mettre ensemble afin de faire grandir leur pays.

%d blogueurs aiment cette page :