Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Archives de Tag: Al Rai

Libye : Traduction de l’intervention du Dr Moussa Ibrahim sur Arrai TV

Le porte parole du gouvernement officiel de la Libye, le Dr Moussa Ibrahim, a accordé un entretien téléphonique à la chaine d’information syrienne, Arrai TV le 01 octobre 2011.

Pour les lecteurs francophones, l’entretien a été transcrit et traduit en Français par Hassan Alliby de La voix des opprimés stcom.net.

Présentateur : « Avec nous en ligne le Dr Moussa Ibrahim, porte-parole officiel du gouvernement libyen. Docteur, je voudrais commencer par remercier Dieu pour votre sécurité. Les canaux des médias de mensonges et de tromperies ont dit que vous aviez tenté de fuir en portant des vêtements de femmes, portant un neqab (coiffure féminine couvrant le visage). Pensez-vous qu’il s’agit d’une tentative de calomnier et salir l’image de la résistance et des combattants Moudjahidin comme vous? « 

Dr Moussa Ibrahim: «Que la paix soit sur vous mon cher frère, et que la paix soit sur tous les téléspectateurs de cette chaîne résistante. Mon cher frère, nous avons donné nos vies et nos âmes pour le bien de ce pays et nous participons à une cause honorable et consciencieuse pour un projet de civilisation vraie et je ne suis pas surpris que ces rumeurs et mensonges aient été déclarées injustement par les chefs du Conseil de la honte et de la trahison en Libye et que de telles déclarations soient rapportées et diffusées par les médias, qui d’une manière organisée coopèrent avec l’OTAN et les rebelles de l’OTAN.

La glorieuse jeunesse de la Libye entreprend ce saint jihad contre les plus grandes puissances du monde, ils essaient d’entacher leur image, mais ils sont beaucoup plus importants et plus purs que cela. Nous ne laisserons pas le champ de bataille. Nous allons nous battre jusqu’au Martyre ou jusqu’à la victoire, selon la volonté de Allah.

Ces rumeurs sont des mensonges. J’étais près de la ligne de front à Syrte et avec moi un bataillon de grands hommes fidèles composé d’environ 23 combattants. 8 d’entre eux sont de Syrte l’unifié, 2 Harwara, 2 Tarhouna, 3 Werfella et 1 de Wershifana et 1 de Seesan et 6  de Zliten la Moujahida.

Nous avons été exposés à une attaque surprise par une bande de miliciens de l’OTAN et avons été contraints à une zone isolée et le groupe de jeunes hommes qui étaient avec moi sont restés pour combattre les milices de l’OTAN qui étaient bien équipés et bien armés par leur alliance du mal de l’OTAN, alors que nous utilisions seulement des armes légères etc. Les combats ont duré plus d’une journée et demie. Ils ont annoncé ma capture et mon arrestation, mais ce n’était pas vrai. En fait, ils n’ont jamais réussit à m’approcher. Les jeunes hommes continuaient à se battre jusque dans les vallées du désert. Certains de ces hommes courageuse et pures sont tombés en martyrs dans cette bataille : 2,  1 du Werfella  et 1 du Seean la Moujahida et le reste ont résisté à cette attaque surprise et nous nous sommes échappés en toute sécurité. Que Dieu ait pitié des martyrs, Dieu que nous accueillons et non l’OTAN.

Ce qui précède nous amène à une autre approche du front de la guerre, où nous pouvons mettre votre esprit à l’aise sur les combattants, leur disponibilité, leur moral élevé et leur détermination. Mais les chaînes des médias mentent, essayant de répandre de nombreuses rumeurs et mensonges, autant que possible pour faire chuter le moral du mouvement de la résistance en Libye.

Je voudrais saisir cette occasion pour dire que j’ai personnellement été témoin de mes propres yeux, de comment ils ont tué, les Zwaitneeya, Wershifna, See3an, Werfella, Tarhouna, Hrawa et les Tribus de Syrte qui étaient main dans la main, côte à côte, et comment les avions ont volé au-dessus de nous et comment ils ont bombardé sans relâche et comment les milices sur le terrain ont tenté d’attaquer. Je jure mon cher frère, Les yeux de ces gens avaient une étincelle de colère et du Jihad et leurs pieds stables, et tous parlaient de devenir martyrs et des braves, et ils parlaient de leur famille avec amour et compassion. C’était un spectacle étonnant. Ces individus n’ont pas été formés. Ils n’ont pas été formés par Al-Qaïda, l’OTAN, la France, le Qatar. Ils étaient des jeunes normaux. Ils étaient des gens ordinaires comme les personnes qui regardent la chaine Al-Rai en ce moment, qui seraient devant la tv regardant une émission de télévision, de cinéma ou de musique vidéo. Une jeunesse normale étonnamment transformée en lions et héros parce qu’ils pensaient qu’ils avaient un but plus élevé dans cette étape dans laquelle ils doivent être des héros et des combattants. J’ai  demandé à certains d’entre eux qui ils étaient? De quelle famille ils appartenaient ? Ce qu’ils faisaient dans la vie, leur profession ? Certains étaient des étudiants, des enseignants, des hommes d’affaires, des mécaniciens etc. Tous ces gens n’avaient pas de buts ou aspirations, si ce n’est de lutter contre ces terroristes et faire tomber et renverser cette conquête coloniale contre leur pays.

Je jure mon cher frère, même si beaucoup de ces personnes ne sont pas eut d’éducation politique, ils sont moralement éduqués et comprennent tout ce qui se passe. Ils ne peuvent pas être dupé par ce masque de slogans de la «démocratie» et «liberté» et «changement» qui est un mensonge trompeur pour cacher les intentions coloniales sur la Libye. Ils comprennent leurs sentiments, transparence et honnêteté. Chacun d’entre eux connait l’ensemble de ses devoir de se battre sus divers fronts. Je voudrais envoyer à nouveau mes respects aux deux martyrs dont j’ai parlé plus tôt et rendre hommage à mes nombreux frères qui sont encore actuellement au combat sur de nombreux fronts.

Présentateur : Nous n’avons jamais douté une seule seconde que Moussa Ibrahim « le Moujahid » ne pouvait fuir une bataille dans l’heure du besoin. En tout cas docteur, les médias sont en train de dire et à répandre des rumeurs selon lesquelles les civils fuient Syrte. Pensez-vous que c’est une tentative de donner une impression que la ville a été évacuée de sorte qu’ils puissent dire que tout le monde a fui afin de massacrer en masse et nettoyer toute la ville de sa population ?

Dr Moussa Ibrahim:  Bien sûr, mon frère, ils ont déjà commencé cela. Les téléspectateurs arabes de partout, de l’Arabie, des Emirats, de l’Egypte, de Syrie, d’Irak, d’Algérie, du Maroc, du Soudan et tous les pays arabes, ont besoin de savoir que les habitants de Syrte ont été véritablement massacrés et éliminés au cours de ce dernier mois alors qu’ils se trouvaient dans leurs maisons, un grand nombre à alors été  tués… et je vais le dire encore une fois DANS LEURS MAISONS des milliers ont été touchés, des milliers de tués. Ce n’est PAS UNE EXAGERATION, des milliers de personnes ! Ceci est évident dans la mesure ou le parfum de mort, le meurtre et la destruction est devenu si accablant que les organisations internationales doivent le sentir même tandis qu’ils se trouvent dans les pays de l’ennemi. Le parfum a été comme ils disent en anglais, TROP IGNORE.

Ils ont commencé le jeu des médias encore une fois en disant que les habitants de Syrte quittent la ville, ceci afin de dissimuler le fait qu’ils tuent des civils et dire ensuite “nous n’avons pas bombardé les civils”.  Ceci est une stratégie clairement tracée et partagée par Al Jazeera, Al Arabiya et autres qui sont désormais les plus qualifiés et expérimentés dans le mensonge et la tromperie. Je peux dire que je me considère comme un expert au niveau mondial sur ces canaux et très compétents et expérimentés au sujet de leurs capacités, ayant traité avec eux et les avoir longuement observé de très près au cours de ces 9 derniers mois. Je connais leur composition et leur mode de fonctionnement à l’intérieur et en fait c’est juste une partie de cette opération internationale impériale, une partie de ce qui est faux, artificiel et organisé.

La ville accueille encore 180 000 de ses habitants, quelques centaines ont fui parce que leurs maisons et leurs vies ont été détruites. 180 000 restent encore dans la ville, ajouté au fait que des tribus complètes sont venus à Syrte car les gangs sont entré et ont envahi leurs villages afin de les forcer à fuir à Syrte, et ils sont maintenant bombardés par les airs, les bâtiments tombent etc Les chars et les régiments et des missiles Grad, frappent sans tenir compte s’il s’agit de cibles militaires ou civils.

Mon cher frère j’ai personnellement téléphoné, a des centaines d’organisations et chaînes de télévision internationales et j’ai appelé les organisations des droits humains et les fonctionnaires des Nations Unies et les autorités bien connues. Et je leur ai demandé à tous de venir à Syrte, considérant qu’ils ont visité d’autres villes de la Libye par le passé tout en menant cette conspiration contre nous, pourquoi ne viennent-ils pas aujourd’hui enregistrer et recueillir les faits sur la destruction et les crimes à Syrte ?

Ils disent OK, nous viendrons, nous allons nous organiser et venir. Cela fait un mois que j’ai demandé cela et pas une seule chaine est entrée à Syrte, pas une seule organisation est entrée à Syrte, pas une seule initiative de la Croix-rouge à Syrte. Pas une seule entité islamique ou autorité de l’ONU a commenté la destruction de la cille de Syrte !

Le complot est évident pour quiconque a un cœur ou peut entendre ce qui se passe. Pour les personnes qui n’ont pas de cœur et ne veulent pas connaître ou apprendre ou analyser ou briser ce régime mondiale injuste. Bien sûr, ils préfèrent vivre dans une ignorance bienheureuse, mais nous préférons l’élargissement des connaissances et du plus grand savoir.

La recherche de la vérité est la première étape de toute guerre. Et nous sommes du côté de la vérité avec l’aide de Dieu !

Présentateur :  Dr Moussa, sur le terrain, quelle est la situation sur le front, surtout dans les villes résistantes assiégées ? Je veux dire à Bani Walid, Ghadamis et Syrte ?

Moussa Ibrahim: Je vais essayer de vous donner un résumé. Il y a deux types de lignes de front. Les principaux fronts sont Bani Walid, Syrte et Sabha et il y a d’autres fronts dans les villes violés.

En termes de villes violés, nous pouvons observer que le mouvement de résistance s’est intensifié dans ces villes, il y a des opérations qui sont menées en permanence dans Zliten, Tripoli, Zawiya, Azizia et Tarhouna entre autres villes. Certaines opérations sont planifiées et organisées et certaines sont de petite taille que certains individus entreprennent. Tous ont du succès et obtiennent des résultats positifs. Il y a des victimes qui sont vues du côté des ennemis. Mais le plus important est que le drapeau du jihad est soulevé. La poursuite de ces opérations prouve que l’OTAN ne peut pas prendre le contrôle de la Libye.

En termes de lignes de front principal, Dieu merci, Bani Walid, est vraiment entièrement nettoyé et ceci dans un grand rayon autour de la ville et il reste à dire que nous souffrons toujours de quelques effets, bien sûr.

Mais les cadavres des mercenaires de l’OTAN sont abandonnés dans les vallées et les montagnes de Bani Walid. Bien sûr, les chefs des forces terrestres des rebelles de l’OTAN savent très bien cela. L’hôpital de Tarhouna, celui de Tajoura, le Centre médical de Tripoli sont tous plein de corps des morts du champ de bataille de Bani Walid. Prendre cela en compte, Bani Walid est maintenant synonyme de  «mort» pour ces gangs. Donc les rapports de Bani Walid sont excellents. La dernière attaque sur Bani Walid était hier, aujourd’hui il n’y a eu aucune attaque. Hier nombreux sont ceux qui ont sacrifié leur vie. Je tiens à saluer toutes les tribus de Bani Walid, en particulier celle de la bataille de la vallée du Ghalboun et nos frères lions de Sebha, Kimmat, Qbool, Gwaydaa qui ont protégé et défendu.

En termes de seconde ligne de front primaires, la ville de Syrte, qui résiste aux attaques les plus grandes, a été attaquée à partir de 5 points précis différents appuyés lourdement par des avions de l’OTAN et soutenus avec des armes très modernes. Mais les jeunes hommes de Syrte ont été capables de tenir leur terrain et de résister à cette attaque. Et ce que je peux vous annoncer maintenant, cela m’est parvenu il y a a peine deux heures, c’est que les jeunes hommes de Syrte ont mené une forte progression à l’est de la ville conduisant l’ennemi à fuir et à se retirer sur plusieurs kilomètres et des certaines de leurs armes ont été saisies. Le sud de la ville semble avoir bien réagit et l’ouest se porte également bien.

En disant cela, nous nous attendons, et je tiens à en alerter les téléspectateurs, que nous nous attendons à un début des intensifications des attaques sur Syrte dès demain et plus particulièrement
de l’Ouest et du Sud. MAIS, nous sommes prêts et nous avons beaucoup de force à l’ouest et nous avons beaucoup de travail acharné effectué par les fronts sud et Est. Nous devrions complètement éliminer la menace dans les prochains jours.

Juste une seconde mon cher frère, si vous permettez, je voudrais profiter de l’occasion d’émettre une déclaration aux tribus des villes violées, par exemple les personnes honorables de Tarhouna, nous savons que le peuple fier et patriotique de Tarhouna ne peut accepter les rebelles de l’OTAN et nous recevons constamment des lettres de Tarhouna disant qu’ils sont contre l’OTAN, mais qu’ils sont silencieux contre leur volonté.

Nous leur disons que s’ils ne peuvent pas et n’ont pas les capacités nécessaires pour ouvrir un champ de bataille de résistance dans la ville même,  au moins pour les loyalistes, de se déplacer et d’envoyer, à partir de 100 Tarhouna, Wershefanna, Asabeeaa, Seean et Hawamed , de partout pour rejoindre la ligne de front à Bani Walid et Syrte. Bien sûr, nous avons déjà actuellement un grand nombre de membres de ces tribus au sein de ces champs de bataille, mais ces tribus ont besoin de poursuivre l’envoi de plus en plus de gens pour que nos forces puissent être de plus en plus fortes et finalement ouvrir le champ de bataille dans leurs propres villes.

Présentateur :  Docteur, Dieu merci, encore pour votre sécurité, et je vous remercie pour votre participation et nous vous saluons pour votre résistance.

Moussa Ibrahim: Avant de partir, je voudrais adresser un hommage personnel de la part de notre guide de la révolution, Mouammar Al-Kadhafi, à la famille du héro Jamal Abdel Nasser pour leur fils Khalid. Que Dieu ait pitié de son âme, le guide Mouammar Al-Kadhafi souhaite offrir son plus profond respect à la famille de Jamal Abdel Nasser et à tous les peuples libres et à tous les Arabes.

Et nous voudrions solidifier la lutte que Jamal Abdel Nasser a mené pour la liberté, la fierté et la lutte à laquelle tous les Arabes font face contre les occupants étrangers, contre le vol du pétrole, contre l’installation de bases militaires en Libye et n’importe où dans les terres arabes. Nous voudrions de nouveau offrir nos condoléances les plus profondes aux peuples arabes. Nous voudrions dire que s’il plaît à Allah, nous maintiendrons le drapeau de la liberté, de la fierté, de l’Islam et de l’honnêteté jusqu’à la victoire, Inshallah.

Pour écouter l’entretien cliquez ici : Dr. Moussa Ibrahim sur Arrai TV le 01-10-2011

Publicités

Libye : Le drapeau vert flotte sur Benghazi

Kadhafi : “Le gouvernement populaire ne peut être vaincu !”

International (LVO) : Ce soir, la télévision NSNBC a diffusé des rapports confirmant ce que nous vous disions il y a quelques jours au sujet des drapeaux verts qui ont été hissés dans les quartiers de Benghazi. Ces mêmes drapeaux verts ont à nouveau également été hissé dans de nombreuses régions de la Cyrénaïque.

Les rapports confirment aussi que les affrontements à Tripoli sont incessants. Cela signifie que la résistance à l’agression de l’OTAN est bien entrée dans une nouvelle phase.

L’information de notre source selon laquelles tous les commandants des rats mercenaires ont été tués à benghazi, Syrte et Bani Walid a aussi été confirmée.

 La campagne contre Bani Walid est réduite à des raids aériens et des bombardements, mais l’entrée de mercenaires dans la ville pose problème. La même chose est vraie à Syrte et Sabha, qui sont deux villes d’une grande importance stratégique.

Le fait que le drapeau vert ait été élevé au dessus des bâtiments dans les quartiers de Benghazi et en Cyrénaïque confirme les propos de Kadhafi disant que la population de Libye est elle-mêmes le dirigeant du pays et qu’elle ne sera jamais d’accord avec un autre conseil.

Hier, l’Agence France-Presse a rapporté une progression de l’armée libyennequi utilise des missiles « Grad » à 15 km de Beni Walid forçant les mercenaires à fuir dans la panique. Selon les propres estimations des rats, ils ont perdu 1000 terroristes et mercenaires seulement à Beni Walid.

Le conseil des femmes libyennes de Sabha, Syrte, Bani Walid et d’autres villes a déclaré que les femmes prennent à présent les armes pour chasser les envahisseurs.

La Chaine de télévision Al Rai a rapporté que 151 civils ont été tués à la suite de bombardements aériens et maritimes de l’alliance des pays des Emirats Arabes et occidentaux  sur la ville de Syrte.

A l’étranger :

La Chine a refusé de débloquer au CNT les avoirs libyens dans les banques chinoises.

En Irak, le parti Baas, Interdit en Irak, sous la direction de Izzat Al-Douri, a annoncé se joindre au combat, contre les envahisseurs occidentaux, sous la direction de Mouammar Al-Kadhafi.

Hassan Alliby pour stcom.net