Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Archives de Tag: économie béninoise

Croissance économique : la Banque mondiale montre les piètres performances du Bénin

La faible croissance de l’économie béninoise a été remarquée par la Banque Mondiale. L’institution financière internationale a rendu publics le 15 janvier les résultats des perspectives économiques mondiales pour 2011.

Pour cela, elle a d’abord fait le point des performances de toutes les économies durant l’année écoulée. Et le Bénin apparaît en Afrique comme l’un des rares pays ayant enregistré une croissance faible.

 En 2010 en effet, l’Afrique subsaharienne (hormis l’Afrique du Sud) a enregistré une croissance globale de son produit intérieur brut (PIB) évaluée à 5,8% et devrait atteindre 6,2% en 2011. Mais le Bénin a connu dans la même période une croissance de 2,8%.

La Banque Mondiale parle alors de « piètre performance » qu’elle impute toutefois aux ravages des récentes inondations, à la chute de la production cotonnière et à la faillite de plusieurs établissements collecteurs illégaux de l’épargne publique.

Ainsi, elle a estimé que cette affaire a entraîné « des pertes de revenu pour des dizaines de milliers de ménages, réduisant ainsi la consommation ». En outre, la Banque indique que l’Etat lui-même n’a pas pu engranger les recettes prévues et a dû réduire ses dépenses. Contrairement à cette morosité générale, l’Afrique subsaharienne et même le monde ont présenté une meilleure mine.

La Banque Mondiale estime en effet que le taux de croissance du PIB mondial a atteint 3,9% en 2010. Cette croissance devrait redescendre en 2011 à 3,3% du fait des aléas inflationnistes qui se font jour dans les pays émergents.

Mais pour Hans Timmer, Directeur du Groupe des perspectives de développement à la banque, cette tendance haussière devrait être conjuguée bientôt au passé. Mais si les prix mondiaux des aliments continuent d’augmenter parallèlement à ceux des autres produits de base, il n’est pas exclu que la situation observée en 2008 se reproduise, selon Andrew Burns, responsable de l’équipe chargée de l’analyse des impacts macroéconomiques mondiaux au sein du Groupe des perspectives de développement à la Banque Mondiale.

Dans son analyse, le Groupe a noté par exemple que le Mali continue sur la voie d’une expansion soutenue, avec une croissance du PIB de 5% en 2010 s’expliquant par la remontée des prix des produits de base, en particulier de l’or et du coton, les deux produits d’exportation du pays.

Les nouveaux investissements publics dans les secteurs de l’électricité et des transports ont montré la volonté de l’Etat de promouvoir les infrastructures. Le secteur agricole a également bénéficié de plusieurs projets de grande envergure.

Quant au Bénin, la Banque mondiale note que sa « piètre performance » étonne dans une Afrique subsaharienne dont les pays ont vu leur économie redémarrer.

Olivier ALLOCHEME