Le Blog de Aymard

La liberté d'expression dans sa quintessence

Archives de Tag: Grande-Bretagne

Rencontre du guide de la révolution Libyenne, Mouammar Kadhafi avec les professeurs et les étudiants de la London School of Economics and Political Science en Décembre 2010

La rencontre du frère, le guide de la révolution, avec les professeurs et les étudiants de la London School of Economics and Political Science

Introduction du Dr. Alya Ibrahim de la LSE

Bonsoir et soyez les bienvenus. Il me sied de souhaiter la bienvenue à notre invité, le Colonel Muammar Al-Gadhafi.

Je suis le Dr. Alya Ibrahim de l’université LSE, et je serai le modérateur de cette rencontre.

Que la Paix soit avec vous,

Al-Gadhafi est le guide de la révolution, et sa pensée diffère tout autant du capitalisme que du communisme. Il a publié de nombreux ouvrages, y compris le ‘Livre Vert’.

Le Colonel Al-Gadhafi soutient l’unité arabe et celle de l’Afrique également, et a réussi à donner à son pays une place privilégiée dans l’économie mondiale et régionale.

Vous aurez l’occasion de poser des questions et recevoir des réponses.

La parole est à vous distingué guide.

Le Guide:

Je vous remercie.

Bonsoir, mes chers fils, étudiants, et distingués professeurs.

Je vous salue ainsi que cette éminente université, qui mérite  le respect et l’admiration, puisqu’elle accueille des étudiants en provenance de cent quarante Etats de par le monde; des étudiants qui parlent une centaine de langues différentes, et qui s’attèlent à étudier les sciences économiques, politiques, et sociales.

Je salue cette institution académique internationale et je suis disposé à écouter vous questions, si vous en avez et à y répondre.

– Question : Bienvenue M. Al-Gadhafi. Je suis étudiant ici et ma question est la suivante : quelle est la position et le statu de la Libye dans le monde ?

Le Guide :

Bienvenu. Bonsoir et merci.

Sur le plan géographique, la Libye est au centre du monde. Elle dispose de deux mille kilomètres de côtes au long de la méditerranée et s’étend jusqu’au cœur du continent africain.

Elle est un lien et un accès principal de la méditerranée à l’Afrique, et de l’Europe à l’Afrique. C’est un pays qui produit du pétrole et du gaz naturel, où opèrent plusieurs sociétés de nationalités différentes.

Historiquement, et en vertu de sa position stratégique, la Libye a été la cible de plus de treize invasions étrangères qui voulaient l’occuper.

Enfin, en 1986 la Libye fut victime d’une agression brutale de la part des Etats-Unis d’Amérique sous le président Reagan aidé par la Grande Bretagne sous Margaret Thatcher.

Elle fut assujettie à une campagne de bombardement aérien qui comprenait cent quarante bombardiers et quarante Boeing gros porteurs pour alimenter les chasseurs en Kérosène. Ils parcoururent quatre mille kilomètres pour m’assassiner moi et ma famille alors que nous dormions, le 14 avril 1986.

Alors que nous et nos enfants étions endormis, le bombardement commença avec le soutien de la sixième flotte américaine stationnée en méditerranée. Ils assassinèrent ma fille et un grand nombre d’enfants. La ville fut également bombardée pour terroriser le peuple libyen, détruire la révolution et tuer Al-Gadhafi. Et pour s’assurer de la mort d’Al-Gadhafi, ils ciblèrent tous les endroits où ils soupçonnaient ma présence, mais la volonté de Dieu était toute autre que celle de Reagan ou de Thatcher. Il s’agissait là de la dernière invasion que la Libye a subie depuis la naissance du Christ. C’est à dire depuis l’époque de l’empire romain jusqu’à celle de l’empire américain en 1986.

La Libye a joué un rôle très important dans la libération de l’Afrique et a soutenu les mouvements de libération, qui ont fini par triompher. Aujourd’hui, ces dirigeants révolutionnaires jadis appelés terroristes sont des chefs d’Etats, tels que Mandela, Mbeke et Zuma. Les dirigeants de l’Afrique du Sud, de la Namibie, du Zimbabwe, du Mozambique, de la Guinée Bissau, du Cap Vert et de l’Angola, qui sont tous devenus des chefs d’Etat, étaient en Libye. C’était la Libye qui a entraîné les forces militaires des mouvements de libération, et l’Afrique fut ainsi libérée.

Bien évidement, les puissances coloniales considèrent ceci comme un acte terroriste et ont donc classifié la Libye parmi les Etats terroristes, dans la liste noire et nous ont assiégé et boycotté.

La libération, qui est une lutte légitime et sacrée pour la liberté et pour repousser les envahisseurs étrangers est considérée par ces puissances coloniales comme étant du terrorisme.

Si vous entendez souvent qu’Al-Gadhafi est un terroriste et que la Libye est un Etat terroriste, c’est parce que nos soutenons les mouvements de libération. Nous, en Libye, maintenant que la lutte armée pour la libération est achevée, œuvrons en faveur de la paix. La Libye mène le processus de paix en Afrique et dans le monde.

J’ai un site internet appelé “Al-Gadhafi Parle”. Prenez-en note et cherchez-le sur internet. Vous y trouverez des réflexions philosophiques et idéologiques ainsi que mes opinions sur les questions internationales. Même cette conférence ou cette réunion sera publiée sur ce site.

Merci, mon fils.

-Question:’ Je viens du Brésil. J’aimerai vous poser une question concernant l’élection de notre président et les relations avec la Libye. Comment sont-elles?

Le Guide:

Les relations était déjà très bonnes, pas seulement aujourd’hui. Elles le sont d’autant plus depuis que notre ami Lula est arrive au pouvoir. Son successeur marche sur ses pas et nos relations sont bonnes et étroites. Les relations de la Libye avec l’Amérique Latine en général sont excellents.

Merci.

Question: Chère frère Guide, Je viens du Nigéria.

Après votre élection à la tête de l’Union Africaine, vous avez demandé aux chefs d’Etats africains de vous déclarer les Etats-Unis d’Afrique. Pourquoi certains d’entre eux vous on soutenu alors que d’autres gardèrent le silence? Comment pensez-vous réaliser cette union?

Le Guide:

Quoi qu’il en soit, le monde entier est en train de changer dans l’espace, comme vous pouvez le voir sur cette carte qui reflète l’avenir de notre monde. Autrement dit, le monde sera désormais composé d’espaces divers et non plus d’États Nations comme c’est le cas aujourd’hui.

Le monde deviendra sept ou dix groupes ou espaces, voire même Etats ou Fédérations. Il n’y aura plus d’accord ‘NAFTA’ ou d’Amérique du Nord, Amérique du Sud, Union Africaine, Union Européenne, Fédération de Russie, ASEAN, SARC, qui est composé de l’Inde, du Pakistan, du Bangladesh, du Bhutan, du Sri Lanka et des Maldives. Ce monde, cette carte du monde signifie que l’Etat Nation ne survivra pas.

A partir d’aujourd’hui, les Etats africains n’ont désormais plus le choix que de s’unir à l’instar des Etats-Unis d’Amérique, les Etats européens, la Fédération de Russie, et la Chine. Quiconque n’y croit est ignorant et retardé. N’importe quel Etat africain qui ne souhaite pas se joindre à l’Union Africaine, pour que l’Afrique devienne un seul Etat, ne pourra pas survivre tout seul et sera obligé de se joindre à l’Union.

Tous les peuples d’Afrique veulent l’union, l’intégration, et l’unification immédiate, un gouvernement fédéral africain et les Etats-Unis d’Afrique, exactement comme les Etats-Unis d’Amérique. Ceci dit, nous faisons face à un groupe égoïste à la vision courte, qui n’est pas apte à gouverner. Et c’est ce groupe qui nuit aux intérêts de leurs peuples et qui fait perdre du temps à l’Afrique.

Ils ont perdu quarante ans au sein de l’Organisation de l’Unité Africaine et aujourd’hui dix ans de plus après la création de l’Union Africaine, et ça continue…

Je lance un appel à la jeunesse africaine, aux femmes africaines, aux masses africaines pour qu’ils poussent ces leaders vers le sentier de l’union ou bien les renverser pour que le peuple prenne leur place.

Il est du devoir des hommes et des femmes d’Afrique d’exercer des pressions sur les dirigeants et ceux qui hésitent encore : Ou bien ils avancent vers l’union ou qu’ils s’en aillent. C’est l’appel que je lance ici. Toi, mon fils, tu es Africain ; c’est à toi et à la jeunesse africaine que je lance cet appel. Sinon, l’Afrique demeurera arriérée et une simple mine pour leurs usines.

Merci.

Question : Bienvenu cher frère Guide

Je viens de l’Azerbaïdjan. Et j’ai remarqué que sur votre carte mon pays fait partie de la Russie. Pensez-vous que la Russie va envahir mon pays ? Ou y aura-t-il une Fédération des anciennes Républiques Soviétiques ? Ou la Russie prendra-t-elle le control de ces pays à nouveau ?

Je n’ai pas bien compris. L’Azerbaïdjan est une république qui faisait partie de l’Union Soviétique, comme vous le savez.

Le Guide :

Merci.

Bien évidemment l’Union Soviétique fut établi après la révolution bolchévique. L’Union fut mis en place volontairement et non pas de manière coercitive. Environ 15 Etats ou nationalités furent intégrés dans ce qui allait s’appeler ‘ l’Union Soviétique’, l’Union des Soviets.

L’Union Soviétique était tout naturellement une puissance de taille. La Pacte de Varsovie en tant que contrepoids à l’OTAN constitua une dissuasion nucléaire soviétique face à l’autre bloc, les Etats-Unis d’Amérique.

Malheureusement, après la chute de l’Union Soviétique et le démantèlement du système soviétique, il n’y avait plus de dissuasion face à l’impérialisme. Par conséquent, les Etats-Unis devinrent une puissance coloniale et envahirent l’Irak sans juste cause, pendirent son président, tuèrent un million d’Irakiens et en déplacèrent des millions. 5 millions d’Irakiens ont été déplacés, alors que les champs de pétrole et les monuments furent détruits. Les monuments de Babel et des Assyriens ont été détruits par les bombardements des avions et de l’artillerie.

Les forces américaines ont détruit le pays, ce qui ne serait jamais arrivé si l’Union Soviétique existait encore. A l’époque de l’Union Soviétique, les Etats-Unis ne dépassaient pas leurs frontières pour aller envahir un autre pays. Aujourd’hui, les Etats-Unis sont profondément impliqués en Afghanistan et sont en train de bombarder le Pakistan, comme s’il s’agissait de détruire la ligne verte qui traverse le monde, en l’occurrence l’Islam ou la civilisation islamique. Aujourd’hui, les bombardements sont concentrés sur la ligne verte, en Somalie, en Afghanistan, en Iran, en Irak, et au Yémen.

Il est clair que la ligne verte de par le monde est aujourd’hui incendiée et bombardée. Il est une tentative de l’effacer de la carte du monde. C’est une stratégie impérialiste très sérieuse qui nous rappelle les anciennes entreprises coloniales comme celles d’Hitler et Napoléon, de Genghis Khan et Hulagu en Orient par le passé. Il me semble que l’Union Soviétique ne se reconstituera pas, mais il est impérieux qu’il y est une nouvelle relation entre les anciens Etats membres de l’Union Soviétique pour qu’ils puissent maintenir leur existence et leur sécurité ; pour qu’ils aient une économie forte et un grand marché et qu’ils ne deviennent pas des satellites des autres grandes puissances.

Les petits Etats issus de l’ancien Union Soviétique font la convoitise des autres Etats. Les Etats-Unis convoitent ainsi l’Azerbaïdjan et l’Ukraine. Même leurs propres voisins partagent ces convoitises.  Je parle des Etats-Unis d’avant le président Obama. Car Barack Obama est une tout autre personnalité ; il n’est pas un impérialiste ou un Yankee. Il ne veut pas impliquer son pays dans des guerres perdues.  Il ne souhaite pas non plus maintenir le colonialisme américain en Irak ou en Afghanistan, car les Etats-Unis saignent en ce moment au-delà de leurs frontières dans des guerres illogiques et injustifiées. Ceci nous rappelle les folles aventures d’Hitler, de Genghis Khan, d’Alexandre le Grand et de Kambiz. Ce sont des aventures que l’histoire relate. Je pense que les Etats-Unis ont changé. Leurs politiques sont saines et rationnelles et je soutiens Obama totalement. Mais, Obama ne pourra pas dépasser deux mandats présidentiels ( 8 ans au maximum). Après ça, les Etats-Unis redeviendront ce qu’ils étaient, une puissance coloniale si personne n’est là pour les en dissuader. Et ils finiront par détruire le monde. L’Union Soviétique était un contrepoids. En ce qui concerne l’occupation de l’Azerbaïdjan par la Russie, je pense que c’est invraisemblable.

Ceci dit, la Russie souhaite maintenir sa sécurité. Si les Etats-Unis et l’OTAN arrivent en Azerbaïdjan, devant les portes de la Russie ceci serait dangereux pour cette dernière. Tout ce que fait la Russie c’est chercher à se défendre, c’est pour cela qu’elle ne permettra pas aux anciens Etats soviétiques, qui sont ses voisins aujourd’hui, d’amener ses ennemis au seuil de sa porte, comme c’est le cas maintenant.

Il est conseillé aux petits Etats comme l’Azerbaïdjan, l’Ukraine, la Bélarusse et les autres de renouer les relations avec la Fédération de Russie, de trouver un arrangement ou d’établir une confédération ou un marché commun, et d’arrêter de chercher refuge et protection auprès des Etats-Unis et de l’OTAN, car ils ne font que jouer avec le feu. La Russie ne permettra pas que l’on joue avec sa sécurité au seuil de sa porte.

Merci.

Question : Honorable Colonel Al-Gadhafi, quelle est la nature de vos relations avec le Pakistan depuis 1970 et l’exécution de l’ancien Premier Ministre ?

Le Guide :

Merci.

Je vous jure que, bien évidemment, je ressens de la peine face à ce triste épisode, l’exécution de mon cher frère, Zulfiqar Ali Bhutto. Cet homme a dirigé le Pakistan dans des conditions difficiles, lorsque la guerre éclata entre le Pakistan et l’Inde, qui aboutit à la création du Bangladesh. Il a protégé le Pakistan et conclut un accord avec Indira Ghandi, qui évita ainsi à son pays une situation difficile. C’était lui qui fit du Pakistan un Etat nucléaire. Son exécution était un acte barbare calculée pour qu’il soit remplacé par un militaire.

Ainsi, Bhutto fut renversé sur la base d’accusations inventées de toute pièce, pour que le commandant général de l’armée prenne sa place. L’exécution, en elle-même, est un châtiment cruel, qu’il s’agisse du cas de Bhutto ou d’une quelconque autre personne. J’espère que la peine capitale sera abolie partout dans le monde.

J’ai toujours demandé au peuple libyen d’abolir la peine de mort, mais il ne partage toujours pas mon opinion.

Concernant ma relation avec le peuple du Pakistan, je considère les Pakistanais comme mes frères. Je les aime beaucoup, mais je n’ai plus visité le Pakistan depuis l’exécution de Bhutto. Je n’ai pas la moindre intention de visiter le Pakistan, qui a exécuté Zulfiqar  Ali Bhutto. Ma conscience ne me le permet pas, même si j’en ai envie et que cette visite pourrait s’avérer utile. Malgré la nature fraternelle de nos relations avec le Pakistan, personnellement je ne peux pas, pour des raisons psychologiques et morales, visiter le Pakistan après ce triste épisode.

Merci.

Question : Que la paix soit avec vous honorable Guide,

Je suis un doctorant libyen, à la LES. Je fais une thèse sur l’histoire de la révolution.

Lorsque vous êtes arrivé au pouvoir, il était question d’une unité avec le monde arabe. Qu’en est-il aujourd’hui ? Est-ce que c’est encore possible ? Par ailleurs, j’ai déjà parlé avec le Dr. Mahmud Al-Mughrabi, puis-je parlé à M. Al-Tarhouni pour évoquer avec lui l’histoire de la révolution libyenne l’été prochain ? Pouvez-vous m’accorder une entrevue ?

Le Guide :

Avec qui ?

L’interprète : elle souhaite savoir si c’est possible qu’elle s’entretienne avec vous, frère Guide, dans le cadre de sa recherche académique. Sa première question concernait l’unité arabe.

Le Guide :

Oui, merci. C’est clair.

Concernant l’entrevue, tant que vous êtes en train de rédiger votre thèse et si cela est utile ou nécessaire pour que vous obteniez votre doctorat, je suis disposé à vous aider et à vous encourager, et donc je peux vous accorder si Dieu le veut une entrevue. Nous fixerons une date ultérieurement. Je vous promets de vous aider et je vous accorderai une entrevue. Bon, cela concernait votre première question.

Concernant l’unité arabe, comme vous le savez bien l’un des objectifs de la révolution libyenne était la réalisation de l’unité arabe. Je pense que les Arabes doivent s’unir ; la seule nation qui n’est pas unie est la nation arabe. Les Perses, les voisins des Arabes, ont leur propre Etat, l’Iran. Les Turcs, également les voisins des Arabes, ont leur propre Etat, la Turquie. Seuls les Arabes n’ont pas leur propre Etat et sont divisés en vingt Etats. Toutes les nationalités s’incarnent dans un Etat, à l’exception du nationalisme arabe qui est divisé en vingt Etats.

Ces semblants d’Etats appelés ‘Etats Arabes’ ne sont que des nains ; des Etats en cartons sans la moindre importance. Ce sont des fiefs claniques. Le colonialisme occupa cette région puis la distribua sur un nombre de familles dirigeantes. Il en résulte que chaque Etat arabe est un Etat faible. Tous les Arabes peuvent à peine former un seul Etat.

Même après la création d’un seul et unique Etat, les Arabes auront besoin d’appartenir à un espace spécifique, qu’il s’agisse de l’Espace Africain ou Asiatique, qui deviendrait peut-être ainsi la Turquie, l’Etat Arabe unique, l’Iran. Une telle communauté pourrait ainsi devenir comme l’Union Européenne, qui est composée de plusieurs Etats nationaux parlant différentes langues, regroupés dans une seule union.

Ici il existe plusieurs nationalismes, turc, arabe et perse, ainsi que plusieurs langues, le turc, l’arabe, et le persan. Il est nécessaire qu’ils forment à l’avenir une seule confédération, un seul arrangement ou un marché unique. Les Arabes, par eux-mêmes ne sauraient constituer une entité conséquente même s’ils s’unissent, sans même parler de ces nains que sont les Etats arabes, qui ne sont que des marionnettes à la merci d’autres acteurs. Bien évidemment, je souscris encore à la conviction qui était mienne, et je m’efforce à unifier les Etats arabes en un seul et unique Etat, si je peux bien évidemment.

Or, comme je l’ai souligné les Arabes ont longtemps été sous le contrôle de forces réactionnaires, faibles et serviles. C’est le cas depuis longtemps et cela ne date pas d’aujourd’hui. Ces forces réactionnaires, faibles et serviles ont accouché de ces semblants d’Etats, dont le sort est plus que précaire.

Merci.

Question : Je suis enchanté d’être présent à cette conférence ; je pense parler au nom de tous mes camarades lorsque je dis que nous sommes honorés de nous entretenir avec le dirigeant qui s’est maintenu au pouvoir le plus longtemps dans le monde.

Concernant la conférence organisée la semaine dernière entre l’Union Européenne et l’Union Africaine, pensez-vous que les Européens ont compris le problème des réfugiés que vous avez essayé d’évoquer ? Est-ce que les dirigeants européens l’ont bien compris ?

Le Guide :

L’Europe fait face à une migration indésirable en provenance du sud et de l’est, ce qui pose un sérieux défi à l’Union Européenne. Tout le monde sait que la source de l’immigration est la pauvreté des Etats Africains, et que la porte de transit est l’Afrique du Nord, en particulier la Libye, et que la destination finale c’est l’Europe.

Ils veulent mettre fin à ce phénomène, sinon l’Europe finira par devenir un continent noir à l’avenir. Elle ne sera pas chrétienne, Européenne ou blanche, mais plutôt un Etat noir, avec une religion mixte, voire même un Etat islamique. C’est là un aspect des choses.

D’un autre côté, les Etats européens font preuve d’un manque de résolution, de volonté et de courage pour faire face sérieusement à l’immigration et consentir des sacrifices aujourd’hui pour mettre un terme à ce qui exigera d’autant plus de sacrifice à l’avenir si rien n’est fait aujourd’hui. Je leur ai proposé d’accorder à la Libye 5 milliards chaque année pour que l’on puisse arrêter le flux migratoire à travers la Libye, qui est la porte de transit de cette migration, comme je viens de vous le dire.

La Libye s’étend sur deux mille kilomètres de côtes au long de la méditerranée. Elle partage des frontières avec un certain nombre d’Etats Africains tels que l’Egypte, le Soudan, le Tchad, le Niger, et l’Algérie. Ce sont tous des pays d’où provient cette migration, qui passe par la Libye et traverse la mer, où certains migrants périssent, pour essayer atteindre finalement l’Italie, puis l’Europe.

 L’Italie sous Berlusconi est le seul Etat à prendre cette question au sérieux, et en concert avec la Libye a contribué sur le plan bilatéral à limiter ce flux migratoire. Mais le reste de l’Europe hésite encore. Ils se plaignent mais ne font rien pour endiguer le problème.

Durant la conférence qui s’est terminée deux jours auparavant à Tripoli, le sommet Euro-Africain, j’ai soulevé cette question. Je leur ai dis, ‘vous devez écouter ce que la Libye, la porte principale de transit, a à vous dire. Je vous dirai ce qu’il faut que l’Europe fasse pour aider la Libye à arrêter le flux migratoire. Ils en prirent note et l’enregistrèrent dans le procès verbal du sommet. Si Dieu le veut, je ferai un suivi personnel de la question avec les dirigeants européens et la commission européenne, car l’immigration est un phénomène sérieux à l’instar du changement climatique, qui est un autre phénomène déconcertant.

Merci.

Question : que pensez-vous personnellement de l’affaire ‘wikileaks’ ? est-ce que la Libye a été affectée d’une manière ou d’une autre ?

Le Guide :

Quoi qu’il arrive, je suis pour la liberté et contre la censure des idées. Ce site est d’une grande utilité lorsqu’il s’agit de dévoiler les conspirations et les plans concoctés dans les coulisses à l’encontre des individus et des personnes. Il (Wikileaks)  est utile car il expose l’hypocrisie mondiale en montrant comment on s’échange des amabilités au dessus de la table alors que des mains complotent en dessous, et commettent des meurtres.

C’est un site très utile tant que les documents qui y sont publiés sont véridiques. Mais si ce site se laisse influencer par les préjugés et les calomnies de personnes lunatiques et mauvaises, des personnes qui fabriquent ces documents et les publient, alors ce site perdra sa valeur et deviendra alors un forum de mensonges et de contrefaçons. Il sera exploité par tous les  escrocs qui trafiquent avec les faux documents. Ils diront ‘nous avons des documents importants et sérieux’ et ils seront rémunérés pour publier des mensonges. Dans ce cas, le site finira par perdre sa crédibilité et sa responsabilité légale sera engagée.

Ce site a dévoilé les rapports secrets envoyés par les ambassades américaines dans divers Etats du monde à Washington, et leurs points de vue sur les dirigeants et les politiques de ces Etats.

Il a également dévoilé l’hypocrisie américaine et la nature hypocrite des relations entretenues par Washington avec même ses amis et ses alliés. Il a prouvé que les assurances américaines à leurs amis et leurs alliés sont fausses et hypocrites et qu’elles sont en contradiction avec leurs véritables politiques dénoncées dans ces documents secrets.

J’espère que ce site continuera à publier les faits et à dévoiler ces correspondances confidentielles et ces relations. Ceci dit, si ce site continue à nager dans les eaux troubles avec des personnes malfaisantes, il perdra sa crédibilité ; Et c’est là que réside l’enjeux.

Je ne suis pas au courant que wikileaks a mentionné la Libye. Si vous avez lu quoi que ce soit concernant la Libye sur ce site, dites-le moi. Je suis disposé à en discuter avec vous. Nous sommes sûrs de nous.

Merci.

Question : frère Guide, la Libye a été sous les feux de projecteurs durant l’affaire Lockerbie. Pouvez-vous nous informer sur l’état de santé d’Almoughrabi. Je sais qu’il est en train d’écrire ses mémoires pour prouver son innocence. Qu’en pensez-vous ? Je sais que Tony Blair a aidé considérablement la Libye à rétablir sa réputation dans le monde. Vous conseille-t-il encore ? quel type de conseils vous prodigue-t-il ?

Le Guide :

En général, la question n’était pas très claire. Mais je vais y répondre selon ce que j’ai compris.

Tony Blair n’a rien à voir avec l’affaire de Lockerbie. Cette affaire a été montée de toute pièce par l’administration de Reagan et le gouvernement de Margaret Thatcher. Ce sont eux qui concocté ce complot.

A ce propos un livre intitulé ‘les secrets des présidents’ ou quelque chose de ce genre, a été récemment publié. Il est rédigé par un auteur français qui a démontré que tout ce qui a été dit sur Al-Ghadafi et sur la Libye était faux. Ce livre a dévoilé les discussions entre les chefs de gouvernements de la France, des Etats-Unis et de du Royaume Uni concernant la Libye. Il a également démontré que l’affaire Lockerbie était une distorsion préméditée et que ces pays s’étaient mis d’accord pour monter cette affaire de toutes pièces afin de saper la révolution. Car la révolution a sonné le glas pour que les peuples se lèvent, se libèrent et récupèrent leurs ressources spoliées par ceux qui les exploitent et les traitent en esclaves.

En réalité, la révolution libyenne a réveillé les consciences des peuples africains, d’Amérique Latine et de plusieurs autres peuples. Elle a inspiré leurs révolutions et les a soutenus. J’ai personnellement soutenu les mouvements de libération par tous les moyens jusqu’à ce que ces peuples eut achevé leur libération.

Tout naturellement, les colonialistes et les impérialistes et ceux qui ont sucé le sang des peuples ne veulent surtout pas que ces peuples se libèrent et se réveillent grâce à la révolution. Ils ont ainsi tenté de bâillonner la voix de la révolution en Libye et éliminer ce défenseur de la liberté qu’est la révolution libyenne. Ils ont donc inventé l’affaire Lockerbie en plus d’un grand nombre d’accusations. Or, ce livre les a démasqués et a dévoilé la vérité. Il est apparu ainsi que tout ce qui était dit à propos de la Libye et de l’affaire Lockerbie était faux, exactement comme ils ont injustement accusé l’Irak de détenir des armes de destruction massive, pour l’envahir par la suite. Ils ont détruit le pays, cherché partout mais n’ont pas trouvé la moindre trace de ces armes de destruction massive.

Quoi qu’il en soit, Blair est mon ami et depuis qu’il a quitté son poste il n’a plus rien eu à voir avec cette affaire. Je le rencontre en ami de temps à autre. Aujourd’hui, il cherche à rendre service autant qu’il le peut grâce à son expérience, à effectuer un travail humanitaire, à promouvoir le bien des Palestiniens, et tente de réduire les effets du siège barbare qui frappe Gaza. Le problème qui nous opposait était l’invasion de l’Irak et son soutien à Bush. Les Royaume Uni n’aurait pas dû se laisser entrainé par les Etats-Unis dans une entreprise barbare et inique en Irak. Même si l’Irak détenait vraiment des armes de destruction massive, il n’aurait certainement pas été le seul à les avoir. N’est-ce pas le cas d’Israël également ? pourquoi n’ont pas-t-ils envahi Israël, l’avoir détruit et mené des recherches là-bas ? Cela veut dire que certains ont le droit d’avoir ces armes et d’autres pas. Ce principe du deux poids deux mesures ne construit pas le monde, n’élabore pas de politiques intègres ni jeté les bases de la paix.

Merci.

Le Guide :

Ce n’est pas grave…laissez-la finir sa question.

Question : J’ai aussi posé une question sur la santé d’Abdelbasset Al-Migrahi.

Le Guide :

Je ne l’ai pas vu depuis un moment. Je ne l’ai vu qu’une fois après son retour. Il est bien évidemment dans un état critique car son cancer s’est beaucoup développé. C’est pour cela qu’ils l’ont libéré, puisqu’ils ont pensé qu’il allait bientôt mourir. Il est toujours en vie mais très souffrant. Son état de santé est très mauvais malheureusement.

Nous regrettons qu’ils ne se soient pas occupé de son état de santé en prison et l’ont privé pendant des années de soins médicaux, jusqu’à ce que le cancer se soit largement propagé.

Je lui souhaite longue vie. Ceci dit il est innocent. Et s’il décède, sa famille exigera que l’on juge ceux qui l’ont enfermé sans lui fournir des soins médicaux et qui l’ont délibérément négligé. Le monde entier considère que Abdelbasset est innocent et qu’il était un hottage politique. Il est clair aujourd’hui des documents publiés par ce site dont j’ai oublié le nom et du livre ‘Secrets de Présidents’ que l’affaire Lockerbie était monté de toutes pièces afin de bâillonner la révolution en Libye.

Merci

Dernier intervenant : Merci cher frère Guide pour le temps que vous nous consacre et pour votre participation à cette conférence. Nous souhaitons vous offrir un modeste cadeau que nous offrons à tous ceux qui visitent l’université. Nous l’avons également offert à Kofi Annan et aux dirigeants russes lorsqu’ils nous ont visités.

Le Guide :

Je vous remercie d’avoir si bien modéré ce débat. Je remercie l’auditoire et les enfants, les étudiants et les étudiantes. Je vous remercie des questions posées qui vous seront bénéfiques ainsi qu’aux autres également. Je serai honoré et ravi de garder le contact avec votre université de temps à autre. Je suis disposé à donner une conférence ici et à exposer davantage mes idées. Il est des questions importantes dont nous devons discuter afin de contribuer à la paix dans le monde.

Un grand merci à l’administration de l’université. Merci mes enfants.

Que la paix soit avec vous.

Merci.

Téléchargez le LIVRE VERT écrit en 1975 par Mouammar Kadhafi en cliquant ici

Publicités

Iran : Le commandant Mohammad Reza Naghdi affirme que l’Iran est prêt à envoyer des forces de maintien de la paix à Londres

Mohammad Reza Naghdi, Commandant du Bassidj

IRNA – Le commandant du Bassidj (les forces volontaires) en Iran, Mohammad Reza Naghdi a déclaré jeudi que les bataillons de l’Achoura et d’Al-Zahar sont prêts à être déployés à Londres en tant que forces de maintien de la paix pour aider à restaurer le calme dans la ville cosmopolite Londres.

S’adressant à un groupe de commandants, il a vivement critiqué les autorités britanniques qui préfèrent évoquer les manifestants comme des pillards et des saboteurs.

«À notre grand regret, les crimes et la brutalité de la despotique monarchie britannique contre les opprimés continuent dans le pays » a-t-il dit.

Le Conseil de sécurité des Nations unies apparait soumis à l’intimidation des pouvoirs et n’a émis aucune résolution contre ces revendications de liberté qui secoue le monde entier et reste indifférent envers les développements actuels en Grande-Bretagne.

«Si l’assemblée générale des Nations ratifie l’envoi de bataillons iraniens en tant que force de maintien de la la paix en Grande-Bretagne, ces forces sont prêtes à aider à défendre les droits de l’Homme ainsi que les peuples opprimés à Londres, Liverpool et Birmingham », a déclaré le commandant iranien.

L’histoire de la monarchie britannique est remplie de crimes, de colonialisme, d’agressions, de massacres à travers le monde qui a entraîné la mort de millions de personnes et de misères pour d’autres », a-t-il dit soulignant que les gens au Royaume-Uni recherche la justice ce qui est leurs droits légitimes, a conclu le commandant du Bassidj.

Robert Mugabe : L’Otan est une organisation « terroriste » menée par des « fous » en Europe

Robert Mugabe et Mahmoud Ahmadinedjad

« Ils cherchent à tuer Kadhafi. Ils ont délibérément tué certains de ses enfants! »

HARARE :  Robert Mugabe a estimé lundi que l’Otan était une organisation « terroriste » menée par des « fous » en Europe, l’accusant d’essayer de tuer le leader libyen Mouammar Kadhafi. « Il y a des fous en Europe. Des fous qui refusent et rejettent la vérité, des fous qui défient le droit international », a-t-il ajouté lors d’une cérémonie en hommage aux anciens combattants de la guerre d’indépendance du pays. « Regardez ce qu’ils font en Libye: c’est l’Otan contre le droit international. Voilà pourquoi je dis que l’Otan est devenue aussi une organisation terroriste. Puisqu’elle défie le droit international ».

Le président Mugabe, âgé de 87 ans, a accusé les pays occidentaux de vouloir tuer M. Kadhafi: « Ils cherchent à tuer Kadhafi. Ils ont délibérément tué certains de ses enfants!  » « Alors quand ils le font volontairement, c’est exactement ce que font les talibans et Al-Qaïda. Quelle est la différence »?

« Méfiez-vous. Ils peuvent faire (la même chose) dans n’importe quel autre pays africain que la Libye », a affirmé Robert Mugabe.

Le président zimbabwéen a une fois de plus accusé la Grande-Bretagne, l’ancienne puissance coloniale et esclavagiste, qui impose des sanctions contre lui et ses proches alliés au gouvernement. M. Mugabe a annoncé que le Zimbabwe allait « riposter », et frapper plus de 400 entreprises britanniques opérant dans le pays,  en réaction aux sanctions imposées par Londres.

Le président Mugabe partage le pouvoir au sein d’un  gouvernement d’union nationale avec son rival Morgan Tsvangirai, devenu son Premier ministre en 2009.

© La Dernière Heure

Iran : Ramin Mehmanparast appelle la police britannique à la retenue

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast a appelé la police britannique à la retenue face aux protestations publiques qui secouent la Grande-Bretagne depuis trois jours.

Réagissant aux protestations massives des citoyens de Tottenham, Ramin Mehmanparast a exhorté la police britannique à mettre un terme aux confrontations violentes avec les protestataires.

C’est dans le quartier défavorisé de Tottenham, au nord, qu’ont éclatés les troubles samedi. Une manifestation faisait suite à la mort d’un homme noir de 29 ans, Mark Duggan, tué jeudi lors d’un échange de tirs avec la police, les manifestants soupçonnant cette dernière d’avoir ouvert le feu en premier.

Il a souligné la nécessité d’entamer des discussions avec les manifestants et d’écouter leurs revendications, afin de ramener la paix et la sérénité.

Il a appelé les organisations indépendantes des droits de l’Homme à enquêter sur le meurtre de cet homme noir conformément à ces droits civiques.

Les violences continuent à Londres après trois jours d’affrontements entre la police et des habitants de plusieurs quartiers.

D’autres grandes villes d’Angleterre sont désormais en proie à des troubles similaires, aux heurts avec la police anti-émeutes, aux voitures brûlées, aux vitrines brisées.

Les violents affrontements qui touchent la capitale britannique depuis ce week-end s’étendent et atteignent désormais Liverpool, Birmingham et Bristol.

Au total, le bilan s’élève pour l’instant à 35 blessés selon Scotland Yard.

Face à cette flambée de violence inédite depuis une vingtaine d’années en Grande-Bretagne, le Premier ministre David Cameron a décidé d’écourter ses vacances. Une réunion d’urgence avec la ministre de l’Intérieur et le chef de la police doit avoir lieu ce mardi.

Quelques 1.700 policiers sont déjà déployés pour tenter de contenir calmer ces émeutes qui secouent Londres et sa banlieue sur un axe Nord-Sud d’Enfield à Croydon en passant par Oxford Circus, dans le centre-ville.

Déjà, plus de 300 personnes ont été arrêtés.

Défaite de l’Occident en Libye et son déclin idéologique

DEFAITE DE L’OCCIDENT EN LIBYE  ET SON DECLIN  IDEOLOGIQUE 

Lorsque le 19/03/2011 la France a largué sur Tripoli ses premières bombes, plusieurs éléments concordants étaient réunis pour affirmer qu’il s’agissait d’un vrai suicide politique de l’Occident. Tout d’abord parce que le mensonge derrière le prétexte de déclarer la guerre contre la Libye était gros comme un éléphant. Ensuite parce que l’Occident n’a pas les moyens financiers pour déclarer la guerre à la planète et le pire est que ses dirigeants l’ignorent encore. On passe ainsi très facilement de l’usure de la crédibilité de l’Occident au ridicule devant les nouveaux pays émergents qui ont déjà pris le flambeau du relai du leadership mondial.

Lorsqu’on accumule les mensonges à Paris, à Londres et à Washington sur la guerre en Libye, se demande-t-on un seul instant quel est l’impact dévastateur de ces contrevérités sur le plan de l’image et de la crédibilité de l’Occident à Moscou, à Pékin ou à Brasilia ? Lorsque le 28/07/2011, plus de 4 mois après le « hold-up » manqué sur la Libye, Paris et Londres répètent une opération déjà expérimentée dans la crise ivoirienne de récupérer les Ambassades de Libye pour les faire occuper par des prétendus « Représentants de la Rébellion Libyenne », n’est-ce pas là, la preuve même du désarroi d’une classe politique sans cap ? Une navigation à vue de toute une génération de leaders politiques sans idéal et sans idée novatrice, plus occupée à multiplier les manœuvres de diversion pour cacher son incapacité profonde à anticiper et apporter des éléments de réponse à l’angoisse et la détresse de toute une population qui ne sait plus à quelle sauce elle sera mangée en ce 21ème siècle avec des leaders politiques inadaptés et pratiquant des recettes dépassées, de Varsovie à Washington en passant par Londres, Rome et Paris.

L’occupation de l’Ambassade de Libye à Paris et à Londres est un acte déraisonné de violence diplomatique qui met à nu l’affolement soudain de ceux qui portent la responsabilité de cette guerre inutile et nous amène à nous poser une question qu’en ce moment on se pose certainement à Paris et à Londres : y a-t-il un moyen de perdre une guerre sans perdre la face ? La réponse est NON. Le Dr Moussa Ibrahim, porte parole du gouvernement Libyen a une constance dans ses conférences de presses. Et sur ce point on peut lui donner raison qu’en Libye l’Occident fait la guerre selon le calendrier, selon le tempo, d’après le cahier de charges des autorités libyennes et non l’inverse. Le Dr. Moussa a toujours dit depuis sa première conférence du mois de Mars 2011 que la guerre était faite pour durer, parce que la Libye s’attendait un jour ou l’autre à être envahie et donc, avait organisé le système de défense du pays, non pas sur une armée de type classique, mais clanique. Et le moins que l’on puisse dire est que de tous les acteurs en présence dans la fameuse caverne de Platon, c’est l’Occident qui, entrée en guerre sans préparation sur la base des informations erronées a multiplié les égarements comme les massacres des enfants Libyens, en pêchant dans les eaux territoriales libyennes en pleine guerre, en piratant un bateau pétrolier libyen le 4/08/2011 en haute mer et reconduit au port de Benghazi, exactement comme les pirates Somaliens; l’Occident est ce prisonnier resté dans la caverne, qui n’a jamais vu le jour et prête à sa propre ombre projetée sur le mur grâce à la lumière d’un monde plus global, une réalité que ces ombres n’ont pas.  Et ceci n’arrive que lorsqu’à faire la politique dans un pays ou un continent, il n’y a plus de savant au vrai sens Platonicien du terme. Les Libyens au contraire, même sous les pluies de bombes de l’Occident ont réussi leur ascension dialectique pour se hisser hors de la même caverne, souffrant au passage de l’éblouissement du soleil qu’ils on eu le courage de regarder en face pour sortir de ces ténèbres. Et les résultats ne se sont pas fait attendre : pendant que dans le camp d’en face c’est le sauve qui peut à Benghazi, avec à ce 6 août 2011 la majorité des membres du CNT qui ont fui Benghazi vers la Turquie, après avoir massacré 120 civils qui voulaient juste se dissocier d’eux pour retourner avec Kadhafi, dans l’autre camp à Tripoli au contraire, on a vu par exemple 10.000 volontaires rejoindre le rang de l’armée Libyenne en 3 jours, après que l’Occident avait annoncé l’imminence de la prise de Tripoli par les rebelles, de l’intox, bien entendu, mais qui a été un boomerang et au lieu des désertions  attendues des militaires, ce sont des civils qui se sont offerts à l’armée, comme instinct de résistance des peuples face à l’agression externe.

Vues les expériences afghanes et irakiennes et vu le contenu de la résolution 1973 de l’ONU qui interdisait l’occupation du sol et compte tenu de la situation tribale libyenne, comment l’Occident a-t-il pensé de s’en sortir sans se ridiculiser aux yeux de la planète Terre en annonçant au monde que le succès ou l’échec pour eux de cette guerre se résumait en la mort ou la vie du Guide Libyen? Et le pire dans tout cela et qui nous prouve que l’avion Occident (pris dans un tourbillon de crise financière aiguë sans véritable voie de sortie), n’a aucun pilote à bord, est cette unanimité du soutien de la classe médiatico-politique européenne de l’extrême-droite à l’extrême-gauche pour une guerre où même les enfants de maternelle sont capables de prédire qu’ils n’ont aucune chance de remporter, parce que l’homme dont on veut la mort est aimé et porté par tout son peuple. Si la démocratie avait un sens, ce n’est pas à Kadhafi et au peuple libyen que l’Occident aurait dû s’en prendre. Comme sur un jeu vidéo, un chasseur quitte l’Europe, parcourt  1.000 km pour aller larguer une bombe qui coûte 300.000 € sur une cible où des indicateurs américains croient avoir vu la silhouette qui ressemblerait à celle du Guide Libyen. Raté ! c’était un hôpital pour enfants. Et cette petite partie de jeu-vidéo vient de coûter la vie à 38 enfants Libyens. Le pilote peut retourner à sa base, fier d’avoir accompli sa mission. Bravo ! Bravo pour le parlement français qui à l’unanimité a applaudi cette forme de barbarie car lorsqu’il s’agit du gâteau Afrique, en France comme en Grande Bretagne, il n’existe plus de droite ou de gauche, il n’existe ni UMP, ni PS, il existe l’APU, l’Association des Prédateurs Unifiés; sauf qu’au 21ème siècle, on a oublié de  les réveiller de leur long sommeil colonial pour leur expliquer que le monde a changéet que la jeunesse africaine très politisée et immunisée contre le sommeil dogmatique de la religion, ne se fera pas avoir comme leurs parents.

Dans le double attentat d’ Oslo et Utoya en Norvège, avec la mort de70 adolescents innocents qui militaient juste pour un monde meilleur, un monde de compréhension et respect mutuel, l’Euro-député Italien Mario Borghezio vient d’exprimer sa solidarité pour le tueur Anders Breivik sans que cela suscite la moindre indignation au sein de l’Union Européenne. Une union très active pour désigner les méchants africains dès lors qu’ils démontrent le refus de la soumission de leurs pays. Aujourd’hui, un Euro-député peut se réjouir de la mort de dizaines d’enfants Européens (Norvégiens) sans que cela émeuve l’Union Européenne qui officiellement tient tellement à cœur le sort des citoyens Libyens. Pour comprendre le degré de l’évolution du déclin de l’Occident, pour comparaison, en l’an 2.000, Vienne avait subi des sanctions diplomatiques, comme protestations européennes contre l’alliance entre les conservateurs Autrichiens de Wolfgang Schüssel et le FPO, parti d’extrême droite alors dirigé par le sulfureux Jörg Haider.

En 2000, sur les 15 pays de l’Union européenne d’alors, 13 étaient gouvernés par les partis de gauches. Aujourd’hui, les 27 pays sont dirigés presque tous par des partis de droite et extrême-droite qui ont fait de la haine des Non-Blancs, le point central de leur programme politique et donc, le thème principal même de leurs campagnes électorales. Avec au final qu’aujourd’hui, l’Union européenne est la personnalisation des idées d’ Anders Breivik, c’est-à-dire de la haine vers ceux qui ne sont pas Blancs, tous ceux qui ne sont pas d’origine Européenne. Le dédain et le mépris avec lequel ils se sont comportés en Côte d’Ivoire hier en humiliant un président démocrati-quement élu pour le remplacer par un homme retenu docile et en Libye aujourd’hui en décrétant qu’un Président doit quitter son pays avec toute sa famille, nous démontrent combien ils nous détestent, nous Africains. Pourquoi n’ont-ils pas la même hargne contre la Syrie, contre le Myanmar où une candidate qui a gagné des élections, a été emprisonnée, où des moines ont été assassinés sans que le TPI s’en émeuve outre mesure. Comme ils nous détestent ! L’Europe toute entière est entrée en crise pour la venue de quelques centaines de réfugiés Tunisiens sur leur sol alors que la même Tunisie accueillait en silence 1 million de réfugiés venus de Libye à cause de la guerre créée par ces  mêmes Européens contre la Libye.

Encore plus surprenant dans tout cela: Comment expliquer que des leaders politiques Européens que j’appelle SUPER-MENTEURS décident impunément de venir nous bombarder, de faire des rencontres hors d’Afrique pour décider de notre avenir, pour décider  de notre destin sans qu’il y ait une vague de protestation de la part des chefs d’États Africains qui eux-mêmes ne comprennent toujours pas qu’ils n’ont plus à avoir peur, parce que l’occident fou furieux n’a plus les moyens de mener la moindre pression sur qui que ce soit en Afrique. Parce que l’emprise coloniale de l’Occident sur l’Afrique, c’est fini. Comme l’avait prédit Adam Smith, lorsque pendant trop longtemps on a été habitué aux avantages non dus, on se crée une normalité qui n’est au fait qu’artificielle. Et le jour où ceux qui par ignorance et naïveté renonçaient à leurs droits et à leurs avantages pour permettre cette situation artificielle vont sortir de leur ignorance, ce sera dur, très dur pour ces pays qui avaient construit leur normalité sur la misère des autres.  Et ce ne sera pas la guerre contre la Libye qui changera la rapidité de ce déclin, de cette douce descente vers l’enfer économique.

OU VA LE MONDE ?

Les maîtres à penser, de la renaissance européenne à Sartre, ont disparu mais n’ont pas été remplacés. Aujourd’hui, les philosophes Européens ne sont plus des maîtres à penser, mais des maîtres à plagier, à la Botul. La pensée devant servir à gouverner le monde multipolaire du troisième millénaire est peut-être à réinventer. Mais comment y parvenir lorsque la métastase de l’argent a envahi et pollué tout l’occident ? Si l’occident qui a mis 3 siècles pour inventer et développer l’humanisme y a échoué, pourquoi la Chine ou le Brésil pourraient-il faire mieux ? L’avenir nous le dira. Mais ce que jeconstate et qui me rassure, c’est qu’en Chine la philosophie a encore un sens, là-bas, ce ne sont pas les politiciens au service des Multinationales comme en Occident, mais les Multinationales au service de l’Etat. Les leaders semblent avoir un minimum d’éthique en politique; c’est le Confucianisme qui y est appliqué dans la conception même de la politique à la place des bombes de l’OTAN pour soutirer quelques gouttes de pétrole en Afrique. Les autorités chinoises sont fières d’annoncer que leur politique étrangère suit les principes d’un disciple de Confucius, du nom de Mo Tseu, celui même qui a créé le concept de l’Amour Universel. Mo Tseu qui est né en 479 et mort en 381 avant l’ère chrétienne, soutient que lorsqu’on aime trop sa famille, on est porté à commettre des cambriolages contre ses voisins et lorsqu’on aime trop son pays et rien que son pays, on est porté à déclarer la guerre d’une main légère aux autres pays. Mo Tseu soutenait il y a 23 siècles que ceux qui veulent régler les problèmes humains avec la guerre sont des fous dont il faut se méfier sérieusement si on ne veut pas courir vers une véritable catastrophe de l’humanité entière.

La crise de l’occident se traduit donc par le manque de penseurs, manque de savants, manque de guides, manque d’intellectuels engagés. L’argent roi a tout ravagé sur son passage. Les Occidentaux sont devenus ce que la philosophe Jacqueline Russ a désigné avec le terme de « Nomades Culturels », car ils ne savent plus où ils vont, encore moins où ils vont dormir demain. C’est une navigation à vue sur tous les sujets. Les décisions lourdes sont de type épidermique comme l’entrée en guerre en Libye. Dans le siècle des Lumières ce sont les philosophes Européens qui dénonçaient leurs gouvernants de banditisme d’état. Aujourd’hui, ce sont les philosophes Français, Italiens, Britanniques qui incitent à entrer en guerre en Lybie parce qu’il y a un gain matériel à y soutirer. Ces philosophes et humanistes
occidentaux sont si exigeants pour le respect des droits des humains en Libye  mais ils sont complètement amnésiques sur la situation en Syrie, au Yémen, en Birmanie, en Corée du Nord, parce qu’il n’y a rien à y retirer. Aujourd’hui, c’est la gauche politique européenne prétendument progressiste qui incite à utiliser les armes pour aller plier la volonté de résistance des plus faibles du monde pour leur imposer la pensée unique du servilisme international en vigueur. Comment auraient réagi les intellectuels européens, les « vrais savants » il y a 150 ans face à l’agression en cours contre le peuple Libyen? La réponse nous vient de la très belle lettre que Victor Hugo écrit en 1861 pour dénoncer l’autre agression faite par les mêmes,  la France et la Grande Bretagne contre la Chine et plus exactement dans le pillage du célèbre Palais d’été de Pékin. Hugo écrit au capitaine de Napoléon responsable de cette expédition, le Capitaine Butler pour se dissocier de ce prétendu trophée de la victoire de la France de Napoléon sur la Chine sans défense. Il écrit :

Hauteville House, 25 novembre 1861 (…) Imaginez on ne sait quelle construction inexprimable, quelque chose comme un édifice lunaire, et vous aurez le Palais d’été.
Bâtissez un songe avec du marbre, du jade, du bronze, de la porcelaine, charpentez-le en bois de cèdre, couvrez-le de pierreries, drapez-le de soie, faites-le ici sanctuaire, là harem, là citadelle, mettez-y des dieux, mettez-y des monstres, vernissez-le, émaillez-le, dorez-le, fardez-le, faites construire par des architectes qui soient des poètes les mille et un rêves des mille et une nuits, ajoutez des jardins, des bassins, des jaillissements d’eau et d’écume, des cygnes, des ibis, des paons, supposez en un mot une sorte d’éblouissante caverne de la fantaisie humaine ayant une figure de temple et de palais, c’était là ce monument. Il avait fallu, pour le créer, le lent travail de deux générations. Cet édifice, qui avait l’énormité d’une ville, avait été bâti par les siècles, pour qui ? pour les peuples. Car ce que fait le temps appartient à l’homme. Les artistes, les poètes, les philosophes, connaissaient le Palais d’été ; Voltaire en parle. On disait : le Parthénon en Grèce, les Pyramides en Egypte, le Colisée à Rome, Notre-Dame à Paris, le Palais d’été en Orient. Si on ne le voyait pas, on le rêvait. C’était une sorte d’effrayant chef-d’œuvre inconnu entrevu au loin dans on ne sait quel crépuscule, comme une silhouette de la civilisation d’Asie sur l’horizon de la civilisation d’Europe. Cette merveille a disparu.

Un jour, deux bandits sont entrés dans le Palais d’été. L’un a pillé, l’autre a incendié. La victoire peut être une voleuse, à ce qu’il paraît. Une dévastation en grand du Palais d’été s’est faite de compte à demi entre les deux vainqueurs. On voit mêlé à tout cela le nom d’Elgin, qui a la propriété fatale de rappeler le Parthénon. Ce qu’on avait fait au Parthénon, on l’a fait au Palais d’été, plus complètement et mieux, de manière à ne rien laisser. Tous les trésors de toutes nos cathédrales réunies n’égaleraient pas ce splendide et formidable musée de l’orient. Il n’y avait pas seulement là des chefs-d’œuvre d’art, il y avait un entassement d’orfèvreries. Grand exploit, bonne aubaine. L’un des deux vainqueurs a empli ses poches, ce que voyant, l’autre a empli ses coffres ; et l’on est revenu en Europe, bras dessus, bras dessous, en riant. Telle est l’histoire des deux bandits.

Nous, Européens, nous sommes les civilisés, et pour nous, les Chinois sont les barbares. Voila ce que la civilisation a fait à la barbarie. Devant l’histoire, l’un des deux bandits s’appellera la France, l’autre s’appellera l’Angleterre. Mais je proteste, et je vous remercie de m’en donner l’occasion ; les crimes de ceux qui mènent ne sont pas la faute de ceux qui sont menés ; les gouvernements sont quelquefois des bandits, les peuples jamais. L’empire français a empoché la moitié de cette victoire et il étale aujourd’hui avec une sorte de naïveté de propriétaire, le splendide bric-à-brac du Palais d’été. J’espère qu’un jour viendra où la France, délivrée et nettoyée, renverra ce butin à la Chine spoliée. En attendant, il y a un vol et deux voleurs, je le constate.

Telle est, monsieur, la quantité d’approbation que je donne à l’expédition de Chine.
Victor Hugo » L’expérience dramatique de l’échec de l’Occident dans la guerre du Biafra doit lui enseigner de savoir perdre une guerre pour ne pas faire des victimes inutiles. Tuer les fils et petits-fils de Kadhafi jusqu’à exterminer toute la famille ne fera pas perdre la face à des politiciens occidentaux incompétents et sans vision pour l’avenir qui ont démarré une sale guerre qui ne devait pas l’être. Et la complicité et le silence des intellectuels Européens devant les atrocités de leurs dirigeants politiques  en Côte d’Ivoire hier et en Libye aujourd’hui doit alerter sur ce qu’est devenue l’Europe aux yeux du monde.

Jean-Paul Pougala

Genève le 6 Août 2011

Jean-Paul Pougala est un écrivain Camerounais, Il enseigne
géopolitique à l’Université de la Diplomatie de Genève en Suisse.

Cet article est le 4ème sur la Libye.

Lire les trois (03) premiers du même auteur :

Les Mensonges de la Guerre de l’Occident contre la Libye

Réponse de Jean Paul Pougala sur les Mensonges de l’Occident en Libye

Lettre ouverte de Jean-Paul Pougala à Obama

Un service de quatre verres d’Adolf Hitler mis aux enchères

Un service de quatre verres ayant appartenu à Adolf Hitler a été mis aux enchères mardi en Grande-Bretagne.

Quatre verres ayant appartenu à Adolf Hitler ont été mis aux enchères mardi à une vente organisée en Grande-Bretagne. Le service serait estimé entre 5 000 et 8 000 livres (5 600 et 9 000 euros) par le commissaire-priseur Jonathan Humbert. « Il y a toutes les chances qu’Adolf Hitler ait réellement bu dans ces verres […] le fils du dernier propriétaire m’a dit que son père n’achetait que des objets de collections militaires de première qualité, selon lui ce service provenait du bunker d’Hitler. Il est bien connu que qu’Hitler avait un valet personnel dans son bunker, et qu’il dînait presque tous les soirs en utilisant uniquement de l’argenterie et des beaux verres », explique Humbert au The Telegraph.

Ce ne sont pas les premiers objets de l’ex-dictateur allemand qui suscitent l’intérêt des collectionneurs. En 2007, un globe terrestre avait été vendu pour 70 000 euros à San Fransisco, et en 2009, une série de 13 tableaux peints par le jeune Führer a trouvé acquéreur pour plus de 100 000 euros. Plus récemment, la première lettre détaillant la pensée antisémite d’Hitler a été acheté par le centre Simon Wiesenthal de Los Angeles pour 150 000 euros.

Par Gentside | Zigonet